Craig Kimbrel a vécu une bien drôle de séquence face aux Cubs

Le releveur Craig Kimbrel n’a pas eu à dépenser bien des Air Miles au moment d’être échangé à la date limite des transactions en passant des Cubs aux White Sox de Chicago.

L’un des meilleurs releveurs de la dernière décennie, Kimbrel rendra assurément de très précieux services à sa nouvelle équipe et en compagnie de Liam Hendriks, il formera l’un des meilleurs duo de releveurs du baseball majeur d’ici la fin de la présente campagne.

Publicité

Connaissant une saison plus que respectable chez les Cubs avec 23 sauvetages à sa fiche, il a surtout dominé au chapitre des points alloués en étant très avare à ce chapitre. En 36 manches et deux tiers, il n’a accordé que deux points mérités à ses adversaires, montrant une moyenne de 0.49.

Hier face à ces mêmes Cubs, Kimbrel a donné pas moins de trois points mérités à son ancienne équipe grâce à un circuit de trois points d’Andrew Romine, un premier depuis 2017 dans son cas.

Les White Sox l’on tout de même emporté par la marque de 8-6, en dix manches.

Kimbrel était le quatrième lanceur utilisé par le gérant Tony La Russa lors d’un duel qui opposait deux artilleurs connaissant de très bonnes saisons, Lance Lynn et Kyle Hendricks.

Publicité

Dans son nouvel uniforme, en deux manches et deux tiers, Kimbrel a maintenant accordé trois points mérités et sa moyenne s’élève à 10.13.

Depuis la fin de la période des transactions, le visage des Cubs a drastiquement changé et le départ des Anthony Rizzo, Kris Bryant, Javier Baez et Craig Kimbrel permettra à des joueurs moins connus à la Andrew Romine de se faire valoir, et ce, dans une moindre mesure.

C’est justement Liam Hendriks qui a remporté ce match pour les White Sox. Il s’agissait de son sixième succès cette saison. La défaite a été portée à la fiche de Manuel Rodríguez.

Il ne faut pas s’inquiéter outre mesure de cette sortie un peu chancelante de Craig Kimbrel, car après tout, il n’avait presque rien donné depuis le début de la saison.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 357