17-0 : les Athletics écrasent les Indians

Les Athletics d’Oakland avaient le vent dans les voiles, jeudi après-midi. En visite au Progressive Field, les A’s ont servi une lourde correction de 17-0 aux Indians de Cleveland.

Cette victoire, notamment ponctuée d’une cinquième manche de cinq points, représente le blanchissage le plus dominant de l’histoire de la franchise. C’est également le match ayant terminé avec le plus grand écart de pointage en 2021, toutes équipes confondues.

Publicité

Appelé à effectuer son 24e départ de la saison, un sommet dans la Ligue américaine, Chris Bassitt a été solide sur le monticule. En six manches de travail, le droitier de 32 ans n’a concédé que trois coups sûrs, en plus d’avoir récolté six retraits sur des prises.

Ça aura été un véritable effort d’équipe de la part des hommes de Bob Melvin, puisqu’il n’y a pas un nom en particulier qui ressort du lot sur la feuille de match. En tout, sept frappeurs ont produit deux points ou plus durant la rencontre. Le rêve pour un gérant

Publicité

Depuis le début de la campagne, 12 parties ont vu un club marquer au moins 17 points. Sans grande surprise, ce club en est ressorti vainqueur à chaque occasion.

Les A’s (67-48) saisissent ainsi leur troisième gain en autant d’affrontements contre les Indians, ce qui leur permet de quitter l’Ohio avec une série parfaite. Figurant au deuxième rang dans l’Ouest de l’Américaine avant les matchs du 12 août, ils croiseront le fer avec les Rangers du Texas dès demain.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 471