Tout comme les Yankees, les Braves en arrachent

Par les temps qui courent, on entend beaucoup parler des insuccès des Yankees de New York, et avec raison. Ils performent en deçà des attentes et ont toutes sortes de difficultés à faire produire des points.

Mais que dire des Braves d’Atlanta? Les attentes étaient aussi élevées que pour les Bombardiers du Bronx à la suite de leur long parcours en séries éliminatoires l’an dernier. Pourtant, rien ne fonctionne pour eux en 2021.

Publicité

Ça va mal au point que les Braves enverront Drew Smily sur la butte afin d’éviter le balayage face aux Pirates de Pittsburgh. Oui oui, les Pirates…

Et la frustration se fait de plus en plus sentir à Atlanta. C’est que depuis le début de la présente campagne, quand l’attaque fonctionne, les lanceurs s’endorment. Et quand la rotation et l’enclos reprennent du poil de la bête, l’offensive tombe en hibernation.

Publicité

Tout comme pour les Yankees, on attend toujours le moment où le vent tournera. Pour le moment, les joueurs demeurent confiants. Les performances de Ronald Acuna Jr. jusqu’à maintenant, entre autres, leur permettent d’être toujours dans la course, autant pour la tête de la division Est de la Ligue nationale que pour une des deux positions de meilleur deuxième.

Il n’y a toujours pas lieu de paniquer, puisque le talent déborde dans cette formation, mais une étincelle devra être trouvée plus tôt que tard.

La première étape sera de surpassé la barre des .500. Un pas à la fois et tout devrait revenir dans l’ordre. Sinon, des têtes rouleront.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 590