Shohei Ohtani a le potentiel de devenir un Jacob deGrom, croit John Smoltz

Entendons-nous sur une chose : Shohei Ohtani est un athlète extraordinaire. Le gars bat des records qui appartenaient à Babe Ruth, ce qui n’est pas rien du tout.

Mais à savoir s’il est un meilleur lanceur ou un meilleur frappeur, il n’y a pas chanson : c’est un frappeur qui lance. Pas l’inverse.

À mes yeux, Ohtani est un très bon lanceur, mais il est surtout un frappeur d’exception. S’il avait un gérant qui le forçait à choisir entre les deux, c’est clairement un frappeur qu’il deviendrait.

Publicité

Est-ce que cela veut dire que c’est ce qu’il doit faire? La réponse est non. Après tout, il est quand même un lanceur qui a été élu au Match des étoiles… ce qui n’est rien de moins qu’impressionnant.

Cette année, il a fait taire ses détracteurs et il prend vraiment son envol. Le gars est passé au prochain niveau et, à 27 ans, le voilà au sommet du monde.

Si on veut jouer au rabat-joie, on peut se demander combien de temps cela durera. Après tout, un jour, il ne pourra plus faire ce qu’il fait en ce moment. Est-ce qu’il devra arrêter les deux en même temps? Est-ce qu’un jour, il devra prendre une décision entre lancer et frapper?

À Los Angeles, l’objectif n’est clairement pas de le freiner outre mesure. L’organisation des Angels est persuadé que de faire les deux est un moteur pour lui.

Par exemple? Au cours des deux dernières années, au moment où les blessures l’empêchaient de lancer, il frappait moins bien. Cette saison, il est plutôt en confiance dans tous les aspects de son jeu, ce qui en fait un joueur redoutable. C’est la mentalité des Angels dans le dossier Ohtani.

Mais il y aura toujours des gens pour se demander ce qu’il serait s’il n’avait qu’à se concentrer sur une tâche.

Publicité

Imaginez si le gars n’était pas un lanceur. Il pourrait mettre plus de temps à devenir le meilleur frappeur des Majeures… et il pourrait sans doute le faire comme voltigeur et non pas comme DH.

Présentement, le gars a déjà 32 longues balles et le Match des étoiles n’est pas passé. On voit clairement le potentiel.

Mais il est aussi un redoutable lanceur. Selon John Smoltz, légendaire artilleur du baseball majeur, avec le stuff qu’il a, s’il cessait de frapper et qu’il ne faisait que se pratiquer à lancer, il pourrait devenir un aussi bon lanceur que Jacob deGrom.

La question se pose, donc : est-ce que le lanceur devrait se concentrer sur un seul aspect de son jeu et devenir le meilleur dans ce qu’il fait?

Sur celle-là, je vais répondre comme Ken Rosenthal : pourquoi choisir?

Pour l’instant, ça marche. Laissons-le faire les deux et, si ça ne marche plus dans quelques années, les Angels n’auront qu’à ajuster la formule.

J’aime mieux le voir faire les deux que de le voir s’améliorer considérablement dans un aspect au détriment de l’autre. On assiste à l’histoire présentement et il faut en profiter – surtout si c’est le désir du principal intéressé.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4141