Nelson Cruz vieillit comme un bon vin

S’il y a bien un sport où la longévité est fréquente, c’est le baseball majeur. Les exemples de joueurs y ayant disputé des saisons complètes alors qu’ils étaient dans la quarantaine sont nombreux, contrairement aux autres ligues nord-américaines.

Ne montrant aucun signe de ralentissement à 41 ans, Nelson Cruz entre en tous points dans ce moule de vétéran qui continue de produire malgré l’ouvrage du temps. Même que comme un bon vin, il devient meilleur en vieillissant.

Publicité

Récemment, Cruz a atteint un plateau bien particulier. Il est devenu le troisième joueur de l’histoire de la MLB à avoir frappé plus de circuits après ses 35 ans que durant le reste de sa carrière.

Les deux autres? Barry Bonds et Hank Aaron.

Natif de la République dominicaine, Nelson Cruz a fait ses débuts dans les Majeures en 2005 – et il a fêté ses 35 ans en 2015. Il a claqué 216 longues balles au cours de cette période.

Publicité

Depuis, le frappeur désigné des Twins en comptabilise 220 (en beaucoup moins de temps, disons-le) et pourra agrandir l’écart entre les deux aussi longtemps qu’il continuera à jouer.

Pour l’instant, le troisième plus vieux joueur de la MLB (derrière Albert Pujols et Rich Hill) est sous contrat jusqu’au terme de la présente saison, après quoi il devra parapher une nouvelle entente afin de demeurer chez les professionnels.

Si on se fie à son rendement cette année, il n’aura aucune difficulté à le faire. Auteur d’une moyenne au bâton de .299, de 19 coups de circuits et de 49 points produits, Cruz a été élu à son septième Match des étoiles en carrière cette année.

La seule chose qui pourrait l’en empêcher, c’est sa propre volonté.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 487