Repêchage de la MLB : simulation de Sébastien Berrouard

Nous y sommes presque. À compter de dimanche, les différentes formations du baseball majeur tenteront de changer la face de leur franchise dans l’avenir en sélectionnant de nouveaux talents.

Contrairement au dernier repêchage, celui de 2021 comportera 20 rondes, une augmentation par rapport à la version de cinq rondes en 2020, mais nettement inférieur au traditionnel encan de 40 rondes dans le passé.

Question de se mettre dans le bain, voici mon ébauche de repêchage, communément appelée « Mock Draft », ainsi qu’un peu plus de détails pour les joueurs qui risquent d’être choisis dans le top-5 et pour les choix des Blue Jays de Toronto et des Yankees de New York.

1 – Pirates de Pittsburgh : MARCELO MAYER (SS) – Eastlake HS

Publicité

Mayer est non seulement le meilleur frappeur de la présente cuvée, mais il est probablement le meilleur joueur défensif en même temps. Il applique une très bonne discipline au bâton, lui qui laisse pénétrer la balle dans la zone de prise grâce à son élan rapide. Il est un heureux mélange entre Xander Bogaerts et Corey Seager.

2 – Rangers du Texas : JACK LEITER (RHP) – Vanderbilt

Malgré le fait que les Red Sox de Boston voudraient l’avoir dans leurs rangs et que le principal intéressé souhaite la même chose, Leiter risque de sortir plus tôt. Il s’agit probablement du lanceur qui va monter le plus rapidement dans les Majeures. Possédant un arsenal de quatre lancers, soit une balle rapide, un changement de vitesse, une courbe et une glissante, il ajoute à cela un très bon contrôle.

3 – Tigers de Detroit : HENRY DAVIS (C) – Louisville

Un autre receveur sortant de Louisville, tout comme Will Smith. Cependant, Davis n’est pas le même genre de receveur que ce dernier, lui qui possède un bras très puissant. Il a d’ailleurs retirés 46 % des coureurs en tentative de vol au cours du dernier printemps. Davis est probablement le meilleur joueur de position universitaire cette saison.

4 – Red Sox de Boston : JORDAN LAWLAR (SS) – Dallas Jesuit HS

Ne pouvant pas mettre la main sur Leiter, les Bas Rouges pourraient se rabattre sur le deuxième joueur d’arrêt-court sortant de l’école secondaire. Lawlar pourrait sortir n’importe où de la première à la cinquième position. Très rapide, il est présentement comparé à Bobby Witt Jr., même s’il deviendra probablement un frappeur plus complet, grâce à sa puissance au bâton.

5 – Orioles de Baltimore : KAHLIL WATSON (SS) – Wake Forest HS

Le troisième joueur d’arrêt-court avec le potentiel de sortir dans le top-5 est un choix sûr. Si les Orioles jettent leur dévolu sur Watson, ils ne le regretteront pas, même s’il a un petit physique à 5 pieds et 9 pouces. Le rapide athlète peut évoluer à n’importe quelle position à l’avant-champ.

——

6 – Diamondbacks de l’Arizona : BRADY HOUSE (SS) – Winder-Barrow HS

7 – Royals de Kansas City : JACKSON JOBE (RHP) – Heritage Hall HS

8 – Rockies du Colorado : KUMAR ROCKER (RHP) – Vanderbilt

Publicité

9 – Angels de Los Angeles : COLTON COWSER (OF) – Sam Houston State

10 – Mets de New York : MATT MCLAIN (SS) – UCLA

11 – Nationals de Washington : SAL FRELICK (OF) – Boston College

12 – Mariners de Seattle : BENNY MONTGOMERY (OF) – Red Land HS

13 – Phillies de Philadelphie : TY MADDEN (RHP) – Texas

14 – Giants de San Francisco : SAM BACHMAN (RHP) – Miami (OH)

15 – Brewers de Milwaukee : HARRY FORD (C) – North Cobb HS

16 – Marlins de Miami : JORDAN WICKS (LHP) – Kansas State

17 – Cincinnati Reds : GUNNAR HOGLUND (RHP) – Ole Miss

18 – Cards de St-Louis : WILL TAYLOR (OF) – Dutch Fork HS

19 – Blue Jays de Toronto : BUBBA CHANDLER – North Oconee HS

Chandler est un très bon athlète, ce qui lui permet d’évoluer au monticule, tout comme à l’arrêt-court. Il possède trois bon lancers (rapide, changement de vitesse et courbe) depuis qu’il a justement amélioré cette balle rapide. L’artilleur est excellent sur la butte, mais selon certains, il pourrait même être meilleur à l’avant-champ.

20 – Yankees de New York : WILL BEDNAR (RHP) – Mississipi State

Le gros lanceur droitier a effectué une belle remontée au classement avec ses performances de fin de saison. Il pourrait même sortir plus haut. Bednar se sert intelligemment de ses trois lancers, soit sa rapide, sa courbe et sa glissante, en plus d’incorporer au bon moment son changement de vitesse.

Sur ce, bon repêchage à tous! Et notez qu’on en parlera plus en détails dans l’émission radiophonique hebdomadaire de Passion MLB sur les ondes du 91.9 Sports samedi.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 591