Jake Cronenworth a réussi le troisième carrousel de l’histoire des Padres

Le joueur de deuxième coussin des Padres, Jake Cronenworth, a été un acteur majeur de cette pétarade historique de 24 points en réussissant ses quatre coups sûrs (un simple, un double, un triple et un circuit) en cinq présences au bâton. Il a donc réussi un carrousel.

Trea Turner des Nationals est l’autre joueur a avoir réussi pareil exploit en 2021, le 30 juin dernier. Hier, il assistait impuissant aux succès de Cronenworth et de ses coéquipiers.

Publicité

Wil Myers en 2017 et Matt Kemp en 2015 sont les seuls autres membres des Padres qui ont précédé Cronenworth en ce sens dans l’histoire de la formation californienne.

Les Marlins de Miami demeurent la seule concession à ne pas avoir réussi de carrousel.

Ce massacre réussi au dépend des Nationals de Washington signifie un record pour les deux équipes. En effet, les Padres n’avaient jamais marqué autant de points en un seul match auparavant, tandis que la concession Nationals/Expos n’en avait jamais accordé autant.

La foule réunie au Nationals Park n’a pu que constater les dégâts causés par l’attaque des Padres. Au total, les deux équipes ont marqué 32 points au moyen de 34 coups sûrs.

Depuis le début de la campagne 2021, Cronenworth frappe pour une moyenne de .284. Il contribue dans l’ombre des gros noms de l’équipe, mais n’a pas à rougir de ses performances.

Publicité

Fernando Tatis Jr. n’a pas frappé la longue balle pour les Padres, mais a tout de même produit deux points pour les siens. Juan Soto a frappé deux coups de circuit dans la défaite, ses 12e et 13e de la saison.

Hier, Cronenworth réussissait le 332e carrousel dans l’histoire des Majeures.

Malgré cette victoire sans équivoque face aux Nationals, leur 54e de la saison, les Padres tentent toujours de resserrer l’écart avec les Giants et les Dodgers, qui sont devant eux au classement de leur division.

Hier, le temps d’une soirée, Washington est devenue Cronentown. Il est à parier que les lanceurs des Nationals vont tout faire pour ne pas revivre ce cauchemar aujourd’hui.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 381