Chris Sale compare l’édition 2021 des Sox à du papier sablé

Le succès du début de saison des Red Sox n’est pas que de la chance. Et pour ceux et celles qui croyaient que l’équipe allait retomber sur terre un jour ou l’autre, détrompez-vous.

Mon collègue Charles-Alexis Brisebois vous en a fait part ce matin, Boston est au premier rang de l’Américaine et se dirige vers une saison de 100 victoires. Et ce, même sans son meilleur lanceur, Chris Sale.

Publicité

D’ailleurs, Chris Sale compare l’édition 2021 des Red Sox à du papier sablé.

Quand je pense à cette équipe, je pense à la ténacité – comme du papier sablé. Il n’y a pas une once d’abandon chez qui que ce soit. C’est une équipe qui est en quelque sorte construite avec des gars qui ont du cran. Des gars qui n’acceptent pas le non comme réponse, qui n’abandonnent jamais. Combien de victoires que nous avons remontées au pointage avons-nous eues?

Chris Sale

C’est vrai qu’ils sont surprenants, les Red Sox. Au début de la saison, je savais qu’ils s’étaient nettement améliorés, mais jamais au grand jamais je n’aurais cru en leurs chances de faire les séries éliminatoires. Surtout dans une division aussi serrée que l’Est de l’Américaine.

Pour Sale, ce qui explique le plus les succès de son équipe, c’est l’apport de tout le monde.

Publicité

Combien de fois avons-nous été menés par trois ou quatre points dans la première ou la deuxième manche? Ou dans la sixième ou la septième manche et nous sommes revenus et avons obtenu ce résultat? Quand nos partants trébuchent un peu, notre attaque est là pour nous rattraper. Le bullpen est là pour maintenir le niveau. Et puis l’arrière de notre bullpen est aussi fort que celui de n’importe qui.

Chris Sale

Le retour d’Alex Cora fait une grosse différence. Il a été suspendu lors de la saison 2020, mais a repris son boulot en 2021.

Je n’imagine même pas son équipe au retour de Chris Sale. Non, le gaucher ne sera pas aussi dominant qu’avant, mais il sera assurément une addition positive à la rotation.

Parlant de Chris Sale, son retour au jeu approche à grands pas. Son coéquipier Christian Arroyo pourrait confirmer mes propos :

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 372