Aroldis Chapman veut faire taire ses détracteurs

On ne se trompe pas en disant que le releveur numéro un des Yankees de New York, Aroldis Chapman, vit probablement les moments les plus difficiles de sa carrière au niveau des performances. En effet, sa moyenne de points mérités dans ses 15 dernières sorties surpasse les 11.

Publicité

Certains diront, peut-être avec raison, que cela coïncide avec le scandale des substances collantes appliquées sur les balles. Mais le principal intéressé nie catégoriquement avoir utilisé quelconque substance.

Et il compte bien prouver qu’il n’a besoin de rien d’autre que son bras pour performer à la hauteur de son talent.

Publicité

« Pour tous ces gens qui critiquent mes mauvais moments, je leur dirai que je ne sais pas comment mon histoire se terminera, mais dans ses pages, vous ne lirez jamais ‘’J’ai abandonné’’. Alors je vais passer à autre chose, j’ai encore beaucoup de guerres à gagner et beaucoup de bouches à faire taire. »

Cependant, avant que ce retour au sommet ne survienne, si cela se produit, le gérant Aaron Boone doit faire confiance à Chad Green pour terminer les matchs, comme il l’a fait dimanche dans le deuxième match d’un programme double face aux Mets de New York. Jonathan Loaisiga pourrait également faire le travers de temps à autre en l’absence de Zack Britton.

Pendant ce temps, Chapman devra reprendre sa confiance et régler son problème de mécanique sur la butte. Il pourrait être utilisé dans des circonstances beaucoup plus favorables pour lui afin d’y parvenir.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 593