Vladimir Guerrero Jr. sur les traces de son célèbre paternel

En frappant sa 19e longue balle de la saison hier face à Hirokazu Sawamura des Red Sox, Vladimir Guerrero Jr. ne semble pas vouloir ralentir la cadence et est en voie d’imiter son père qui avait remporté le titre de Joueur le plus utile dans l’Américaine en 2004, avec les Angels.

Guerrero fils mène en ce moment les Majeures au chapitre des coups de circuit (19) et des points produits (50) et rien n’indique que son rendement soit un feu de paille.

Publicité

Déjà, après 60 parties, les statistiques des deux hommes se comparent. Ainsi, le fils pourrait très bien imiter le père et devenir le joueur de l’année 2021, 17 ans après que Vladimir Sr. ait survolé la ligue en 2004.

À sa première campagne dans l’uniforme des Angels, à 29 ans, Vladimir Guerrero avait terminé la saison 2004 avec une moyenne de .337, tout en réussissant 124 points marqués. Il avait frappé 39 coups de circuit et avait produit 126 points. Cette année-là, Vlad père avait aussi franchi la barre des 200 coups sûrs en une saison pour la troisième fois de sa carrière avec 206.

La saison de rêve de Vladimir Guerrero est survenue à sa huitième campagne dans les Majeures, tandis que Vladimir Jr. démontre des statistiques comparables à sa troisième saison à Toronto. Est-ce donc dire que le fils pourrait surpasser le père qui a connu une carrière faisant de lui un membre du Temple de la renommée?

Publicité

Vladimir Jr. n’avait que quatre ans lorsque son paternel a vu ses efforts lui permettent d’être le joueur de l’année en 2004. Il est fort à parier qu’une très grande fierté habite Vladimir Sr. en ce moment en constatant les exploits de son fils.

Plusieurs observateurs de la scène du baseball, moi le premier, ont émis des doutes sur les capacités de Vladimir Guerrero Jr à devenir un joueur dominant dans les Majeures. Aujourd’hui, le jeune homme qui a vu le jour à Montréal en 1999, prouve qu’il a non seulement les aptitudes, mais l’attitude pour briller et connaître une carrière à la hauteur des attentes placées en lui par l’organisation des Blue Jays.

Souhaitons maintenant que le rendement de Vladimir Jr. contamine positivement les performances de son équipe, qui ont vu les Red Sox revenir de l’arrière hier en leur infligeant une 30e défaite cette saison.

Toronto (31-30) occupe actuellement le quatrième rang dans l’Est de l’Américaine, à sept matchs et demi des meneurs, les Rays de Tampa Bay (40-24).

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 357