Vladimir Guerrero Jr. produit à un rythme qui rappelle celui de son père

En frappant son 26e coup de quatre buts de la saison hier dans un gain face aux Orioles, Vladimir Guerrero Jr. a poussé le jeu des coïncidences à un autre niveau.

En effet, il s’agissait pour lui de son 50e coup de circuit en carrière et il a réussi l’exploit à son 258e match joué. Devinez quoi? Son célèbre père, Vladimir Guerrero, avait aussi réussi le même nombre de circuits au même moment de sa carrière, c’est-à-dire après 258 matchs joués chez les Expos.

Publicité

Guerrero fils a démoli l’offrande du partant des Orioles, Keegan Akin, en troisième manche du match remporté par la marque de 12-4 par les Jays.

Depuis le début de la présente campagne, Vladimir Jr. est littéralement en feu. Ses performances attirent l’attention partout sur la planète baseball et son nom revient constamment dans les discussions concernant l’obtention du titre de Joueur le plus utile dans l’Américaine.

Shohei Ohtani des Angels est celui qui pourrait chauffer Vlad Jr. à ce chapitre. Le phénomène japonais, qui évolue sur la Côte Ouest, répond aux attentes placées en lui depuis son arrivée en Amérique.

Vladimir Guerrero Jr. réalise les choses un peu différemment de son père, il évolue au premier coussin alors que Vladimir Sr. était l’un des meilleurs voltigeurs de son époque, avec un canon à la place du bras. Cependant, le fils est plus discipliné au bâton et frappe la balle avec une force inouïe, le paternel n’était pas piqué des vers côté puissance également.

Publicité

Les deux sont nés avec le baseball dans le sang et ont adopté le terrain comme lieu permettant d’exprimer leur énorme talent.

En 2021, le numéro 27 des Jays est définitivement la pierre angulaire et la bougie d’allumage de la formation. Inspirant et compétitif, il trouve toujours le moyen d’inscrire rapidement les siens à la marque comme ce fut le cas hier alors que sa claque a permis aux siens de ne jamais plus regarder en arrière.

La joie de vivre de la vedette des Blue Jays est un élément qui le différencie de son père. Vladimir Guerrero, membre du Temple de la renommée, était plus réservé à son arrivée chez les Expos et sa timidité faisait qu’il était moins démonstratif suite à de belles performances. Vladimir Jr. s’amuse et c’est beau à voir.

Souhaitons maintenant que les Jays réussissent à garder Guerrero Jr. à Toronto pour longtemps, car les partisans des Expos ont grandement souffert du départ de Vladimir père vers la Californie.

10e Manche
  • Fin de la séquence de défaites des DBacks sur la route et fin de la séquence de victoires des Padres dans le même match.
  • La remontée des Giants contre les A’s leur a permis de devenir le premier club à 50 victoires cette saison.
  • Mauvaise nouvelle à New York.
Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 357