Statistiquement parlant, Jacob deGrom est sept fois meilleur que la moyenne

Hier, Jacob deGrom a encore une fois été dominant. Le lanceur des Mets de New York a lancé pendant six manches. Il n’a donné qu’un coup sûr, n’a pas donné de point et a passé 10 gars dans la mitaine. Classsic deGrom.

Il y a plusieurs choses à retenir de son départ. En atteignant la marque des 100 retraits sur des prises en 61.2 manches, il est devenu le lanceur partant le plus rapide à atteindre cette marque depuis que le monticule est à 60 pieds et six pouces.

Avant le match d’hier, il avait 121 lancers à plus de 100 milles à l’heure, alors que le partant qui le suit dans ce classement est à 10. On parle du même gars qui a l’une des meilleures balles courbes du circuit, mais qui ne l’utilise pas parce qu’il n’en a tout simplement pas besoin. Son arsenal de tirs est dévastateur.

Publicité

On sait qu’il lance bien, mais il est aussi efficace au bâton. Au moment d’écrire ces lignes, soit au lendemain de son plus récent départ, il a produit plus de points offensivement qu’il n’a donné de points mérités sur le monticule.

https://twitter.com/MLBONFOX/status/1403522226847195139

Cette saison, il a une moyenne de points mérités de 0.56 au tiers de la saison. On parle exactement de la moitié du fameux 1.12 de Bob Gibson en 1968 avec les Cardinals.

Je pourrais continuer comme ça toute la journée.

Il est important de savoir qu’en plus, il n’est pas à 100 % en faisant ça. Il a eu des raideurs au côté droit plus tôt cette saison et là, il est blessé au doigt. T’sais, son outil de travail.

Il ne devrait pas manquer de temps, mais cela explique pourquoi il n’a lancé que six manches et 80 tirs hier. Tout le monde à New York s’attend à le voir effectuer son prochain départ comme prévu.

Forcément, cela fait en sorte que sa moyenne de points mérités ajustée en fonction des stades et de la moyenne des autres lanceurs, soit le ERA+, est off the charts. Nous sommes dans un territoire inconnu quand vient le temps de parler de cette statistique.

La preuve? Il a présentement une ERA+ de 688.

Publicité

Puisque la moyenne est à 100, un lanceur qui est à 150 est 50 % meilleur que la moyenne. Un lanceur à 200 est deux fois meilleur (ou 100 % meilleur) que la moyenne et un lanceur à 300 est trois fois meilleur.

Jacob deGrom est à 688. Il est 6.88 fois (permettez-moi de dire sept fois) meilleur que le lanceur moyen de la MLB en ce moment.

Je ne me demande pas pourquoi des gars des mineures en ont arraché contre lui.

Oui, l’échantillon est encore petit puisqu’il reste quatre mois à la saison. Non, il ne finira pas la saison à 688. Mais deGrom, qui semble finalement en voir d’amener son club en séries, lance ce qui s’avère être l’une des plus belles saisons de l’histoire.

Même lors de son fameux 1.12 en 1968, Bob Gibson n’a pas eu un ERA+ aussi élevé. Il avait obtenu un score de 258.

Les meilleures marques pour une saison sont Tim Keefe (293 en 1880), Pedro Martinez (291 en 2000) et Shane Bieber (281 l’an dernier).

Dans l’histoire, Mariano Rivera a une marque de 205 en carrière. Il est le meneur et on peut conclure que tout au long de sa carrière, il a été deux fois meilleur que la compétition.

À une époque où les moyennes au bâton n’ont jamais été aussi basses, de voir un gars comme deGrom être sept fois meilleur que la moyenne des lanceurs de la MLB, qui ne sont pas tous des pieds de céleri, est surréaliste.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 4163