Les Blue Jays n’ont pas nécessairement terminé leur magasinage de releveurs

Ce n’est pas la peine de le répéter, mais je vais le faire de toute façon : l’enclos des releveurs des Blue Jays est un problème depuis quelques jours, voire quelques mois. Les blessures font très mal, mais il faut vivre avec.

Hier, Toronto a conclu une transaction amenant un releveur, mais le releveur en question, Jacob Barnes, n’est pas le sauveur – loin de là.

Publicité

Il faut une transaction plus majeure.

Et c’est exactement ce que Ben Nicholson-Smith croit.

Quelques options à l’interne se présentent à Charlie Montoyo, mais pour les options extérieures, plusieurs sont intéressantes également. Nicholson-Smith pense notamment à Richard Rodriguez des Pirates, Paul Fry des Orioles, Kendall Graveman des Mariners, Ian Kennedy des Rangers et Ross Detwiler des Marlins.

L’arrivée d’un de ces lanceurs pourrait considérablement améliorer l’enclos.

Publicité

Si j’étais Ross Atkins, je ciblerais Kendall Graveman des Mariners. Le DG des Jays compte sur plusieurs espoirs intéressants dans l’organisation et Graveman deviendra agent libre à la fin de la saison. Les demandes de Seattle seraient (dans un monde idéal) moins élevées, donc.

Les Mariners ne participeront pas aux séries cette saison, ce qui pourrait les inciter à échanger des vétérans, qui deviennent libres comme l’air en fin d’année.

Cette saison, en 18 présences sur la butte, Graveman maintient une excellente moyenne de points mérités de 1,31 et un WHIP de 0,677. Ses services seront plus que la bienvenue dans un enclos qui en arrache.

Le prix pour acquérir le releveur n’a pas été dévoilé encore, mais gageons qu’Atkins sera dans la course (si Graveman est bel et bien sur le marché).

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 378