Les Blue Jays à Buffalo jusqu’au 21 juillet minimalement

Avec la pandémie, la situation des Blue Jays de Toronto n’est pas évidente. Après tout, ils sont la seule formation de la MLB à ne pas jouer dans leur vrai domicile en 2021.

L’équipe a débuté la saison à Dunedin, au TD Ballpark, et a déménagé par la suite au Sahlen Field de Buffalo, terrain dans lequel la majorité de l’équipe a joué la saison dernière. Aujourd’hui, nous venons d’apprendre que le déménagement à Toronto ne se fera pas avant au moins le 21 juillet, ce qui n’est pas une surprise.

Publicité

C’est donc dire que le séjour à domicile contre les Rangers et les Red Sox (16 au 21 juillet) se feront à Buffalo et non au Rogers Centre. Dans une saison où les Jays n’ont pas beaucoup de positifs à se mettre sur la dent (pas sur le terrain, mais bien en dehors du terrain : blessures, l’incapacité de jouer à Toronto, etc.), voilà finalement une bonne nouvelle.

Le Sahlen Field augmentera à 80 % sa capacité maximale à partir du 24 juin.

Publicité

Ce n’était qu’une question de temps, car les Islanders de New York dans la LNH, qui jouent dans le même État américain que les Jays, autorisent 12 000 personnes dans les estrades, soit environ 83 % de leur capacité.

Finalement, rien ne presse dans le déménagement à Toronto. Comme l’a mentionné mon collègue, Charles-Alexis Brisebois, à Toronto, ça ne veut même pas dire qu’il y aura des fans dans les gradins. Les Maple Leafs ont accueilli 500 partisans lors du match numéro sept contre le Canadien, mais c’était les séries éliminatoires et on parle de gens du milieu de la santé…

Au moins à Buffalo, il y a du bruit lorsque les Jays marquent un point. Les joueurs aimeraient clairement revenir au nord de la frontière, mais ils aiment sans doute plus la présence de quelques milliers de partisans dans les estrades.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 372