La relève bousille le beau travail d’Alek Manoah face aux Orioles

Alek Manoah voguait allègrement vers une victoire facile en ne donnant qu’un seul point sur quatre coups sûrs aux frappeurs des Orioles de Baltimore en six manches de travail hier, mais la relève des Blue Jays est venue changer négativement le dénouement du match disputé à Buffalo.

Menant par la marque de 5-1 en huitième manche, les Jays se sont écroulés quand Tyler Chatwood et Tayler Saucedo ont donné pas moins de quatre points aux visiteurs en ne réussissant à retirer que deux frappeurs des Orioles. Heureusement, Jordan Romano est venu mettre un terme à cette huitième manche tout en lançant la neuvième manche sans rien donner.

Publicité

Cependant, les Orioles ont complété leur remontée en l’emportant par la marque de 6-5 en dixième manche. La défaite a été créditée à la fiche de Trent Thornton (1-3), qui a donné trois passes gratuites aux Orioles, dont le point gagnant lors de cette manche fatidique.

Cette autre performance décevante de la relève est venue ternir la belle sortie de Manoah et le fait que Vladimir Guerrero Jr. et George Springer aient frappé des coups de circuit lors du match.

Guerrero Jr. s’est maintenu au sommet du baseball majeur avec sa 25e longue balle, il est à égalité avec Fernando Tatis Jr à ce chapitre.

Avec le retour dans l’alignement de Springer à sa position de voltigeur de centre additionné de belles performances offensives de la part du receveur Reese McGuire depuis quelques matchs, les Blue Jays montrait un neuf partant rêvé qui pourrait faire des flammèches contre les meilleurs lanceurs adverses.

Publicité

Cependant, avec un enclos qui collectionne les mauvaises sorties et des partants qui dépassent rarement la sixième manche, l’attaque des Jays devra produire à un rythme infernal si l’équipe ambitionne de compétitionner avec les Yankees, les Red Sox et les Rays pour une place en séries.

Avec la défaite d’hier, la fiche de Toronto est maintenant de 38 victoires contre 36 défaites et l’équipe se retrouve toujours au quatrième rang de sa division, à six matchs et demi des Rays de Tampa Bay.

Avec cette victoire, les Orioles mettaient un terme à une séquence record de 20 défaites consécutives sur la route pour la formation du Maryland.

Remporter un match grâce à un but sur balles n’est pas la façon la plus sexy d’ajouter un gain à leur fiche, mais les pauvres Orioles ne refuseront jamais une victoire.

10e Manche
  • La lutte aux circuits est intense.
  • Un beau plateau pour Nolan Arenado.
  • Zack Britton s’est reblessé.
Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 357