Francisco Lindor est finalement dans les bonnes grâces de ses partisans

Après avoir signé un lucratif contrat en début de saison, la barre était autre pour Francisco Lindor. Lorsqu’il a mis sa signature au bas du contrat, le joueur d’arrêt-court savait que les fans new-yorkais sont passionnés et que lorsqu’il est sur une mauvaise séquence, ils allaient lui en rappeler.

Lors des 42 premiers matchs de la saison, Lindor maintenait une moyenne d’efficacité de ,182 et une moyenne de présences sur les sentiers de ,289. Bref, c’est loin d’être des statistiques d’un joueur à 341 millions de dollars. Et au cours de ces 42 premiers matchs, les gens dans les estrades du Citi Field n’ont pas hésité à le huer.

Publicité

Mais depuis quelques matchs, le nouveau des Mets est redevenu l’ancien des Indians. Et il est revenu dans les bonnes grâces de ses nouveaux partisans.

C’est vrai qu’à Cleveland, le marché est beaucoup moins grand que dans la Grosse Pomme et ça, Lindor s’en est rendu compte très rapidement.

Publicité

Hier soir, il a frappé un circuit contre l’un des lanceurs les plus dominants cette saison, Joe Musgrove. C’était son troisième circuit en 13 matchs, lui qui en avait frappé trois lors des 42 premiers matchs. Les partisans des Mets l’ont d’ailleurs applaudi et lui ont offert une généreuse ovation lorsqu’il contournait les sentiers.

Ça fait du bien. C’est un peu un soulagement. Lors des premiers matchs où j’ai été hué, j’avais l’impression de jouer sur la route. Maintenant, j’ai l’impression d’être à la maison.

Francisco Lindor

Et je veux remercier le public d’être venu et d’avoir soutenu toute l’équipe. … Nous gagnons avec eux. Nous ne gagnons pas sans eux, donc ils sont une grande partie de notre succès à chaque fois parce qu’ils mettent définitivement beaucoup de pression sur les autres équipes.

Francisco Lindor

Lentement, mais surement, les statistiques du joueur vedette s’améliorent. À date d’aujourd’hui, il maintient une moyenne au bâton de ,215 et une moyenne de présences sur les buts de ,309. Il est encore loin du joueur des dernières années, mais s’il continue sur cette belle séquence, tout nous indique qu’il redeviendra le Lindor des beaux jours.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 372