Francisco Lindor commence à se sortir de sa misère

Francisco Lindor connaît une terrible saison. Probablement la pire de sa carrière, en fait. Tellement qu’il se fait huer par ses propres partisans. En un sens, c’est normal : juste après avoir signé une entente colossale, il produit comme un joueur de trois ou quatre millions $.

Sauf que sa misère pourrait potentiellement devenir chose du passé, s’il maintient son nouveau rythme. Car au cours des cinq derniers matchs, Lindor a été excellent.

Publicité

Le joueur vedette des Mets a récolté neuf coups sûrs en 22 présences au bâton durant cette période. Cela lui confère une moyenne de .409. Sa fiche personnelle comprend aussi un double, un triple, un circuit et trois points produits.

Disons que ça fait différent de ce à quoi il a habitué les amateurs de balle, cette saison.

Le 27 mai, après 42 matchs joués en 2021, l’arrêt-court portoricain affichait une moyenne au bâton tout simplement exécrable de .182. Il ne comptait que trois longues balles et neuf points produits à son nom. Prenant en considération qu’il évolue avec un contrat de 341 millions de dollars, on peut comprendre la frustration des partisans de l’équipe.

Publicité

Reste que Lindor est capable de produire. On le sait, et on l’a vu dans les dernières années. Lorsqu’il défendait les couleurs des Indians de Cleveland, le frappeur a participé à quatre reprises au Match des étoiles, remporté deux Bâtons d’argent et deux Gants dorés.

Il faudrait simplement qu’il puisse faire venir le « Francisco Lindor de Cleveland » à New York. Ou qu’il le retrouve. En fait, peu importe la métaphore, il doit mieux jouer, surtout offensivement.

Espérons donc pour lui que ce bon rythme ne soit pas passager. Il se ferait huer longtemps.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 475