Fernando Tatis Jr. se blesse face aux Reds

Déjà en début de saison, Fernando Tatis Jr. avait fait un bref séjour de 10 matchs sur la liste des blessés en raison d’une dislocation partielle de son épaule gauche suite à un élan au bâton.

Nous avions alors questionné le fait que les Padres avaient possiblement hâté son retour au jeu et ainsi mis en danger sa carrière.

Publicité

Or, il appert que la blessure d’hier arrive à un bien mauvais moment pour la vedette des Padres, car à 22 ans, une blessure pouvant devenir chronique n’est définitivement pas une bonne nouvelle ni pour lui, ni pour la formation de San Diego.

Nous le savons tous, Tatis Jr. ne fait pas dans la dentelle et son jeu agressif en défensive augmente les risques de le voir se placer dans des situations plutôt fâcheuses.

Hier, face aux Reds, Tatis Jr. a donné le tout pour le tout dans le but de retirer Tyler Naquin en cinquième manche. Malheureusement pour lui, la douleur provoquée par son plongeon était trop intense et il a été retiré du match au profit de son coéquipier Ha-Seong Kim.

Publicité

Ce dernier a d’ailleurs permis aux Padres de l’emporter grâce à son quatrième coup de circuit de la saison face au releveur Heath Hembree en huitième manche, une claque bonne pour deux points. Les Padres (41-32) ont gagné par la marque de 7-5.

Votto fait parler de lui

Toujours concernant cet affrontement entre les Reds et les Padres, le Canadien Joey Votto a fait parler de lui pour une mauvaise et une bonne raison. Tout d’abord, le vétéran joueur de premier but a été expulsé du match après avoir contesté une décision de l’officiel au troisième coussin qui confirmait un retrait sur trois prises.

Quittant sous les huées de la foule du Petco Park dès la première manche, Votto est rapidement revenu dans les bonnes grâces des partisans des Padres alors qu’il a fait parvenir une balle autographiée à une jeune partisane de six ans venue au match expressément pour voir jouer son idole. Un beau geste de la part du numéro 19.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 357