Fernando Tatis Jr. mène la Nationale pour les circuits et les buts volés

Fernando Tatis Jr. est un joueur électrisant. Il est jeune, il est bourré de talent et, le plus important, il s’amuse plus que personne sur un terrain de balle.

Il est vraiment « le visage du baseball ».

Publicité

Il était déjà exceptionnel l’an dernier, mais cette saison, le jeune arrêt-court vedette des Padres a amené son jeu à un autre niveau, un niveau que les Padres entrevoyaient en lui offrant un pacte aussi lucratif malgré son jeune âge.

Même s’il a raté quelques joutes (16) en raison de blessures et d’un bref passage dans le protocole de COVID-19 de la MLB, il offre une production phénoménale. Avant les matchs du jour, Tatis Jr. mène présentement la Nationale pour les circuits (25) et est à égalité au sommet pour les buts volés (16).

Trea Turner et Ronald Acuna Jr. ont autant de larcins que lui dans la Nationale.

S’il garde le cap, Tatis Jr. pourrait devenir le premier joueur à mener sa ligue dans ces deux catégories pour une saison depuis 1932, alors que l’intronisé au Temple de la renommée, Chuck Klein, avait accompli l’exploit. Il avait été nommé « Joueur le plus utile » cette saison-là.

Publicité

C’est tout simplement phénoménal de voir Tatis Jr. à l’œuvre cette saison. Je me répète, mais il mène la Nationale dans ces deux catégories en ayant raté seize rencontres. Oui, Acuna Jr. en a lui aussi manqué quelques-unes, mais c’est dans une bien moindre mesure.

Il produit à un rythme si exceptionnel que dans les derniers jours, il est devenu le meilleur arrêt-court de l’histoire des Padres selon le WAR.

Je sais que les Padres n’ont pas nécessairement la plus grande histoire, mais ai-je besoin de vous rappeler qu’il n’a que 22 ans?

Tatis Jr. est un joueur spécial. Profitons de chacune de ses présences sur le terrain, car lorsque son corps le lâchera ou qu’il prendra sa retraite (espérons que le deuxième scénario arrivera avant le premier), on perdra l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 262