Andrew Benintendi doit faire regretter pas mal d’équipes

Si les Royals ne s’en sortent pas si mal cette saison, ils le doivent aussi à Andrew Benintendi, et force est de constater qu’ils ont fait le bon choix en l’engageant.

Avec une ligne de frappe de .288/.345/.428, il confirme un très bon début de saison. Très régulier, il sait aussi faire le spectacle en défense, et même en frappant un triple de temps à autre.

Publicité

Il a frappé sept coups de circuit en 2021, visibles en vidéo ici.

Après une période compliquée, il revient en grande forme et on peut aisément le qualifier de joli coup réalisé par l’équipe du Missouri. Il a retrouvé une bonne partie de ses sensations au marbre, alors qu’on comptait déjà sur lui à Boston pour faire avancer ses coéquipiers sur les sentiers. Le seul aspect de son jeu qu’il semble ne pas avoir retrouvé, c’est la course sur les buts et sa vitesse, au regard de ses statistiques concernant les vols de base (six échecs).

Publicité

En parlant de Boston, c’est eux qui ont voulu l’échanger et il y a six mois, les Marlins semblaient intéressés. Ils se sont finalement tournés vers Adam Duvall, pour un salaire similaire.

Le voltigeur, passé par les Braves, connaissait lui aussi une tendance à la baisse et contrairement à Benintendi, il n’est pas encore fiable au bâton. Oh, il est capable de frapper fort.

https://twitter.com/BallySportsFL/status/1402801738554482690

Cependant, c’est sa régularité qui inquiète. Seulement .207 de moyenne au bâton en 2021 et ça ne s’arrange pas avec les années. Sûr que les Royals ont eu le nez plus creux que les Marlins.

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 402