Alex Cora croit qu’il n’y a plus de paranoïa à propos des vols de signaux

Une série mettant aux prises les Astros de Houston et les Red Sox de Boston nous ramène inévitablement au scandale du vol des signaux.

Et pour en ajouter une couche, l’ancien receveur de la MLB, Erik Kratz, a révélé dernièrement que les Brewers de Milwaukee avaient surpris les Rockies du Colorado à utiliser eux aussi des moyens illégaux en 2019.

Publicité

Mais depuis la campagne 2019, cela semble beaucoup plus tranquille quant à ce type de tricherie. Et le gérant des Bas Rouges abonde dans le même sens.

Maintenant, il n’y a pas de paranoïa. De 2017, quand j’étais à Houston, jusqu’en 2019, il y avait beaucoup de paranoïa. Peu importe qui tu jouais, il fallait être prêt. Cela a touché les receveurs. Cela a affecté les lanceurs. Je pense que ça a touché les joueurs plus qu’autre chose. Certains grands receveurs ont eu du mal.

On ne sait pas si les joueurs ont trouvé de nouveaux stratagèmes ou si ce fléau est disparu, mais force est d’admettre que le sujet semble clos. Pour le moment.

Publicité

Ce sont plutôt les substances collantes utilisées par les lanceurs qui attirent l’attention en 2021. On en a d’ailleurs beaucoup entendu parler en raison de la série opposant les Twins du Minnesota aux Yankees, car Josh Donaldson avait directement ciblé l’artilleur Gerrit Cole. Le joueur de troisième but a toutefois mordu la poussière face à ce dernier mercredi.

Pour revenir au scandale du vol des signaux, la MLB a mis en place de nouvelles règles et pénalités afin de décourager les clubs d’utiliser la vidéo illégalement. Elle devra peut-être maintenant faire la même chose pour ce qui est des différentes tactiques des lanceurs.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 590