Aaron Boone croit que D.J. LeMahieu redeviendra lui-même sous peu

En ce moment, ça ne va pas très bien chez les Yankees de New York. Après un lent début de saison, l’équipe a connu une très belle séquence avant de s’effondrer à nouveau.

Ils affrontaient d’ailleurs les Red Sox de Boston dans une série de trois matchs très importante en fin de semaine dernière. Et hier soir, les Bostonnais y ont été d’une remontée pour donner un coup de balai à leurs rivaux de toujours.

Publicité

Les Yankees ont plusieurs problèmes en ce moment, et l’un d’entre eux, c’est la saison difficile de D.J. LeMahieu. Le joueur d’avant-champ, qui était tout simplement phénoménal durant ses deux premières saisons dans le Bronx, semble avoir perdu tous ses repères cette saison, lui qui affiche une moyenne au bâton de .259 au moment d’écrire ces lignes.

L’an dernier, il avait terminé la campagne écourtée avec une moyenne de .364.

Selon son gérant, toutefois, ce n’est qu’une question de temps avant que LeMahieu redevienne le joueur des deux dernières campagnes.

En effet, Aaron Boone aime ce qu’il voit de LeMahieu depuis quelques rencontres. Il croit que son joueur progresse, mais qu’en ce moment, il est surtout très malchanceux. Ses balles bien cognées, affirme Boone, tombent quand même dans les gants de l’équipe adverse, même si LeMahieu fait du bon travail.

Publicité

Les Yankees ont besoin d’un LeMahieu au sommet de son art s’ils veulent retrouver le chemin du succès. On sait à quel point il est important pour son équipe sur le plan offensif, et en ce moment, les Bombardiers du Bronx n’ont pas ce joueur qui se rend sur les sentiers et qui prolonge les manches pour permettre aux gros cogneurs de faire très mal d’un seul élan.

Bon, même les gros cogneurs de l’équipe (excluant Aaron Judge) ne frappent pas actuellement, mais éventuellement, ça viendra. Du moins, on l’espère dans le Bronx.

Parce que même si LeMahieu, Stanton, Sanchez et Torres (entre autres) ne jouent pas de la grande balle, les insuccès des Yankees ne sont pas entièrement de leur faute non plus. Une partie du blâme revient au propriétaire, au directeur général et à l’entraîneur aussi.

Comme le note avec justesse Ken Rosenthal, les problèmes des Yankees sont des problèmes organisationnels.

Une partie de la solution se trouve à être un retour au sommet de D.J. LeMahieu. Ça ne réglera pas tout, mais ça aidera. Reste à voir si ça arrivera…

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 262