Les Phillies trahis par leur défense

Les Phillies sont la preuve que le baseball se joue sur des détails. Encore décevants hier soir face aux Marlins, ils n’ont pas su soutenir Aaron Nola offensivement, mais la défense a encore plié.

Une statistique intéressante. La défensive des Phillies a coûté 29 points au club. La deuxième pire équipe dans la MLB à ce chapitre : les Cubs, avec un point couté. La majorité des équipes sont dans le positif.

Publicité

Vu comme cela, on se demande comment les Phillies n’ont pas une fiche encore pire. Pour rappel, ils n’ont que deux défaites de plus que ce qu’ils n’ont de victoires, mais cette statistique veut tout de même dire pas mal de choses.

En gros, la défense de Philadelphie, c’est un peu le festival des occasions manquées.

Sans que cela n’ait de trop lourdes conséquences au pointage, les bourses s’accumulent : les balles passées, les doubles jeux qui ne se font pas, les balles qui restent trop longtemps dans la main, les lanceurs imprécis… À la longue ça pèse, et surtout quand les victoires se jouent à un point près, comme lors de 28 des 50 matches disputés jusque là.

Publicité

Alors certes, de temps en temps, on sort de gros jeux spectaculaires. Comme Odubel Herrera hier.

Mais c’est la régularité qui donne les sauvetages et les victoires.

Deux solutions désormais pour les Phillies : soit on améliore cette défense pour la transformer en machine à retraits, soit on se met franchement à marquer pour se donner de la marge. En tout cas, il est urgent de réagir.

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 402