Alek Manoah vu par sa famille de pension de 2019

Depuis son premier départ en carrière au Yankee Stadium, il y a maintenant quelques jours déjà, les bons mots pleuvent sur le lanceur des Blue Jays de Toronto, Alek Manoah.

Les plus récents commentaires positifs à l’égard de la nouvelle sensation des Jays sont venus de Usha Tkachyk, chez qui résidait Manoah en 2019 lors de son passage avec les Canadians de Vancouver. Peu avant l’arrivée de son « fils adoptif » dans sa famille de pension, madame Tkachyk avait vécu un drame familial et la présence dans sa vie de l’artilleur droitier l’aura beaucoup aidé a passé à travers l’épreuve. Elle qualifie même Manoah d’ange apparu sur son chemin.

Publicité

Un lien unique avec ses mamans

Nous avons tous vu passer les images, fortes en émotion, de la mère du numéro 6 en train d’encourager son fils dans les estrades de New York lors de son premier départ en carrière. Pour sa part, même si elle n’était pas présente sur place, sa mère adoptive de 2019 était aussi présente avec lui, mais en pensée et n’a rien manqué du match. Elle regardait la partie en direct sur son téléviseur. Elle est très fière de voir celui qu’elle qualifie d’être humain spécial réussir comme il le fait en ce moment et réaliser ses rêves.

« Il a une belle âme. On peut facilement reconnaître en lui qu’il est un bon être humain. La façon dont il parle de sa mère vient nous chercher droit au cœur », comme le cite madame Tkachyk.

Et disons que Manoah est arrivé à un bon moment dans sa vie. Environ une année auparavant, la Vancouvéroise a perdu son fils de 28 ans, mort dans un accident de scooter en Thaïlande. En lien avec la charge émotive reliée à un tel incident, la femme de 62 ans n’était pas certaine de vouloir héberger un athlète chez elle si peu de temps après la perte de son propre fils.

Publicité

Cependant, le joueur de 23 ans l’a beaucoup aidé dans son deuil, car il lui rappelait, à sa façon, un peu son fils décédé dans sa manière de parler et d’agir. Les deux ont été en aide à l’autre. Ils se sont supportés à leurs manières.

passionmlb.com-2021-05-31_21-23-23_788832
Photo: The Province, via Usha Tkachyk

Madame Tkachyk fait même savoir qu’en plus d’être très talentueux, le 11 choix total de l’encan 2019 est un être humain fort humble. Ce dernier n’avait pas la grosse tête malgré sa haute sélection au repêchage et les différents bonis de signature qui se comptent en millions de dollars.

Donc voilà, les Blue Jays de Toronto ont vraiment un joueur spécial entre les mains, qui pourra contribuer au succès de l’équipe pour plusieurs années. Ce qu’ils seront excitants à voir jouer!

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 202