Sortie prématurée pour Fernando Tatis Jr. : les Padres tremblent

Le joueur d’arrêt-court et superstar des Padres de San Diego, Fernando Tatis Jr., a dû quitter le terrain prématurément lundi soir en raison d’une blessure apparente après un élan. Les partisans des Padres retiennent leur souffle.

Nous sommes dans la deuxième moitié de la troisième reprise lorsque l’incident s’est produit. Tatis Jr., alors au bâton, s’élance vigoureusement sur l’offrande d’Anthony DeSclafani, le partant des Giants de San Francisco. La courbe du lanceur fait mouche, Tatis est déjoué et encaisse un retrait sur trois prises, mais fini au sol et mets un bon bout de temps avant de se relever, aidé par les soigneurs de l’équipe.

Publicité

Voici la scène en question.

Après les efforts qu’il a eu besoin de faire pour se relever, on le voit se tenir le poignet gauche, alors que les soigneurs lui maintiennent le coude.

Récidiviste

Souvenez-vous un mois plus tôt. Fernando Tatis Jr. avait du quitter les siens pour une raison semblable lors d’un match du camp printanier. On avait parlé d’une blessure mineure à l’épaule gauche. Tatis avait fait son retour au jeu deux jours plus tard, sans séquelles.

À la vue des images, la blessure semble tout autre et doit probablement concerner les ligaments du coude. Le rapport médical devrait tomber dans la matinée et devrait nous en apprendre un peu plus sur l’étendue des dégâts.

Publicité

Notez tout de même, pour les plus observateurs d’entre vous, que le coude semble subir une hyper-extension en toute fin de swing. Pas très bon. Tsé, quand tu vas au-delà de la flexibilité que te permettent tes articulations et ligaments, ça ne passe pas. Essayez avec la portière de votre voiture.

Mais je me trompe peut-être, cet élan qui semble ne plus finir peut aussi causer des dégâts un peu plus haut, au niveau de l’épaule. Même principe, sauf que là, on sait que l’épaule gauche de Fernando a déjà été fragilisée en mars dernier.

Le joueur des Padres connait un début de saison ordinaire, lui qui ne frappe que pour .167, avec cinq erreurs en défense en cinq rencontres jouées. Il avait sûrement envie de booster un peu ses stats en voulant cogner la balle solidement, mais est passé au travers.

Fernando Tatis a beau valoir des millions et des millions, il n’en reste pas moins qu’il n’est pas invincible.

Quel sera le diagnostic final? Souhaitons rien de grave pour le sympathique joueur des Padres. En attendant, pour les partisans des Padres, le temps s’est arrêté!

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 513