Les Athletics ne perdent plus

Le désastreux début de saison 2021 des Athletics d’Oakland (1-7) n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Grâce à un gain de 3-1 face aux Orioles à Baltimore hier, un 12e consécutif, la troupe de Bob Melvin détient la meilleure fiche de l’Américaine, en vertu d’un dossier de 13-7 (.650).

Publicité

Le début de saison des A’s avait des allures de cauchemars car bien des experts prédisaient une lutte serrée entre eux et les Astros pour le premier rang dans l’Ouest. Depuis, l’équipe est sur un nuage et tout fonctionne à merveille.

Hier, le gaucher Cole Irvin a tenu les frappeurs des Orioles hors d’équilibre une bonne partie de la soirée, tandis que Ramon Laureano a frappé une longue balle en solo dans le cadre de cette 12e victoire de suite.

Matt Olson et Stephen Piscotty ont tous deux connu une bonne soirée au bâton en frappant la balle en lieu sûr à deux reprises.

Irvin a tout de même eu besoin de support de Yusmeiro Petit lors d’une sixième manche plus difficile alors qu’il a permis à trois Orioles d’atteindre les sentiers.

Publicité

Concernant Irvin, il remplace Mike Fiers dans la rotation depuis le début de la saison. D’ailleurs, ce dernier devrait être en mesure de reprendre du service au cours des prochains jours.

À ce sujet, Bob Melvin aura à prendre une décision difficile.

Nous ne savions pas grand chose de lui à son arrivée au camp d’entraînement, a déclaré Melvin. Il s’est battu pour ce poste et il l’a gagné à la fin. De plus, il continue de nous donner des raisons de ne pas le sortir de la rotation.

Cette victoire sur la route était leur cinquième en six sorties. Seuls les Red Sox (6-1) font mieux qu’eux à l’étranger dans l’Américaine cette saison.

Avec Matt Olson, Matt Chapman et Mitch Moreland au cœur de l’alignement, les A’s ont la force de frappeur nécessaire afin de connaître du succès tout au long de cette saison 2021.

De plus, Oakland profite du rendement moyen des Astros (9-10) afin de creuser l’écart entre les deux équipes. Pour le moment, la menace vient des surprenants Mariners (12-8), qui livrent une chaude lutte à la bande de Bob Melvin.

10e Manche
  • Une performance légendaire du lanceur des Mets, Jacob deGrom.
  • Un bel honneur pour le receveur des Giants.
  • J.A. Happ est passé à quelques retraits d’un match sans point ni coup sûr.
Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 365