Bo Bichette : son poste à l’arrêt-court n’est pas assuré

Bo Bichette est un joueur qui est très important pour les Blue Jays. Offensivement, il est le troisième frappeur de cet excellent alignement offensif, ce qui en dit long sur son apport à l’équipe.

Hier, il a justement frappé son 100e coup sûr dans les Majeures. Chez les Jays, personne n’avait réussi à le faire aussi rapidement en termes de matchs joués (78).

De plus en plus, il prend ses aises et se rend souvent sur les coussins. Il est un joueur de tous les jours dans l’alignement pour cette raison.

Publicité

Mais le problème n’est pas là. Il n’a jamais été là.

Bo Bichette est arrivé dans les Majeures à titre de projet à l’arrêt-court. Il faisait des erreurs et les Jays ont toujours voulu le voir se développer, mais ils n’ont jamais eu pleinement confiance.

Après tout, pour chaque beau jeu accompli, il y a un jeu de base qui n’a pas été bien exécuté.

https://twitter.com/BlueJays/status/1378787444699639809

En 2019, ce n’était pas grave : les Jays s’approchaient dangereusement des 100 défaites et il commençait à jouer dans la MLB. Mais malgré tout, même si on lui laissait sa chance, Bichette a vu les Jays se lancer dans le derby Didi Gregorius.

L’an passé, après sa première saison « complète » dans les Majeures, les Jays se sont lancés dans le derby Francisco Lindor. Ils sont finalement arrivés au deuxième rang.

Est-ce que Lindor aurait joué à l’arrêt-court? Oui. Est-ce que Bo Bichette aurait été déçu de devoir laisser sa position? Oui.

Mais est-ce qu’il se serait opposé à un changement? Non.

2021 est donc, à certains égards, l’année de la dernière chance pour lui à l’arrêt-court. Je sais très bien que depuis plusieurs hivers, Bichette travaille extrêmement fort pour s’améliorer à l’arrêt-court et les Jays veulent que cela fonctionne. Ils ne veulent pas avoir à le déplacer au deuxième but, là où il a déjà joué dans les mineures.

Publicité

Mais à sa troisième année dans les Majeures et au moment où les Jays sont prêts à passer au prochain niveau, Bichette doit livrer la marchandise. C’est devenu nécessaire afin d’éviter de faire comme Vladdy, soit changer de position.

Pour l’aider (parce que oui, les Jays veulent tout faire pour l’aider), les Jays lui ont donné Marcus Semien. Dès l’arrivée de Semien, il était clair qu’il était là pour l’épauler et non pas pour lui voler sa place. Ils travaillent ensemble afin de faire de Bichette un vrai joueur d’arrêt-court fiable du baseball majeur.

Donc oui, le temps commence à jouer contre lui. Les Jays ont sans doute encore en tête les séries 2020 de Bichette, là où il a fait deux erreurs.

S’il ne progresse pas assez rapidement, il pourrait bel et bien prendre le chemin du deuxième but et devoir laisser sa place. C’est ce que croit Kevin Barker (Baseball Central) alors qu’il était en discussion avec Jeff Blair du réseau Sportsnet.

Sans se mettre de la pression inutile, Bichette doit garder en tête qu’une discussion sur un changement de position n’est pas nouveau et qu’en 2021, la pression est sur lui. S’il ne réussit pas, les Jays feront comme lors des autres saisons mortes : il regarderont leurs options ailleurs.

Mais le problème, c’est que cette fois, ils pourraient passer à l’action.

Tel que promis à George Springer, les Bue Jays vont continuer de tenter de s’améliorer. Ce sera évidemment sur le monticule, mais aussi défensivement parlant.

Il est important de noter que Mark Shapiro n’a pas exclu une autre grosse signature. Est-ce qu’un gros joueur d’arrêt-court pourrait être dans la mire des Jays, comme l’a été Francisco Lindor au cours des derniers mois? Rappelons que quatre des dix meilleurs joueurs d’arrêt-court de la MLB (Trevor Story, Carlos Correa, Javier Baez, Corey Seager) seront libres comme l’air dans moins d’un an…

Il ne faut pas non plus oublier qu’au sein de l’organisation, les Jays comptent sur Marcus Semien (libre à la fin de l’année) et sur les deux gros espoirs Austin Martin et Jordan Groshans. Ce sont tous des joueurs d’arrêt-court naturel.

Je souhaite au fils de Dante Bichette de se trouver. Ceci dit, s’il ne le fait pas, aller prendre des tours ailleurs dans l’avant-champ (notamment au deuxième coussin) est une réelle possibilité.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3556