Blue Jays : deuxième match d’ouverture à domicile consécutif loin de Toronto

C’est ce soir que les Blue Jays joueront le premier match d’ouverture de leur histoire à Dunedin. Pour l’occasion, Charlie Montoyo fera confiance à Ross Stripling. Après une première sortie plutôt difficile face aux Yankees la semaine dernière, il aura la chance de se reprendre devant ses « partisans » face à Mike Trout et sa bande.

Un autre stade des « Majeures » dans lequel les futurs joueurs du Temple de la renommée Mike Trout et Albert Pujols mettront les pieds.

Publicité

Les dernières années n’ont pas été faciles pour l’organisation. En effet, le match de ce soir représentera un troisième match d’ouverture en autant d’années dans une ville différente.

Malgré le fait que les Jays évoluent loin de Toronto, l’équipe pense tout de même à ses fans, au Canada.

https://twitter.com/BlueJays/status/1380158492296757257

À noter que Toronto profitera de ses nouvelles installations à Dunedin au moins jusqu’au 24 mai. L’équipe déménagera par la suite au Sahlen Field, à Buffalo.

Et selon les nouvelles mises à jour, le pourcentage de partisans acceptés dans les estrades passera de 15 % à 23 %.

Publicité

Les partisans ont très hâte de voir la nouvelle acquisition George Springer à l’œuvre et même si de nouvelles conclusions ont été publiées dans son cas, il n’y a pas eu confirmation (encore) s’il ratera l’entièreté de la série face aux Angels de Los Angeles.

Les Blue Jays ont de grosses attentes en 2021 (surtout au bâton), mais jusqu’à maintenant, c’est le personnel des lanceurs qui vole la vedette. L’équipe se classe au septième rang pour la moyenne de points mérités accordés par match (3,12).

Malgré une très grosse force de frappe, l’attaque torontoise fait défaut. Elle se classe au 21e rang sur 30 équipes pour la moyenne au bâton (.214). Évidemment, la saison est jeune encore, mais les Cavan Biggio, Teoscar Hernandez et Lourdes Gurriel Jr. doivent se réveiller.

Avec une fiche de 3-3, on est encore loin du bouton panique, heureusement.

Un séjour de sept matchs à domicile (quatre face aux Angels et trois contre les Yankees) devrait faire un grand bien à l’équipe.

10e manche Passion MLB
  • Il y a 52 ans déjà.
  • Quelle histoire!
https://twitter.com/BNightengale/status/1380164886437752833
  • Est-ce le temps de peser sur le bouton panique à Tampa Bay?
  • Andrew McCutchen est optimiste.
  • Une autre mauvaise sortie pour Madison Bumgarner.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 240