Aaron Boone n’est pas préoccupé par les huées envers Giancarlo Stanton

Hier après-midi, les Blue Jays de Toronto étaient de passage au Yankee Stadium pour y affronter les Yankees. Malgré un bon camp d’entraînement, Giancarlo Stanton n’a pas été en mesure de dupliquer ses succès du camp. Il a terminé le match 0 en 5 et a été retiré sur des prises à trois reprises.

Son équipe a finalement échappé la rencontre en 10e manche et Stanton aurait pu, à quelques reprises, faire une différence dans le match (tout comme son coéquipier Aaron Judge).

Publicité

Lors des deux dernières présences au bâton de Stanton, la foule du Yankee Stadium l’a hué. Et ce n’est que le match d’ouverture.

Selon le gérant new-yorkais Aaron Boone, les huées et l’impatience de la foule n’affecteront pas le puissant frappeur en vue du reste de la saison.

La raison pour laquelle je suis si excité à propos de l’année qu’il va avoir, c’est que son processus est si bon, son plan de jeu est si bon et il est diligent. [Jeudi] a été une journée difficile pour lui. Je ne m’en inquiète pas, car il est trop talentueux et sait ce qu’il fait et ce que la ligue essaie de lui faire subir. Cela va se régler tout seul avec le temps.

Aaron Boone

Et Stanton a lui-même avoué qu’il est un meilleur frappeur qu’en 2017, année où il avait frappé 59 circuits à Miami.

Publicité

Même s’il a connu des moments difficiles au bâton hier, Boone a démontré sa confiance envers son joueur. Il sait qu’il va rebondir et redevenir le frappeur qu’il a été en Floride.

Est-il toujours un frappeur de 50 circuits par saison? Ça, c’est à voir. Au cours des dernières années, les blessures sont venues le hanter et cette saison, malgré un changement de routine/d’entraînement, il ratera quelques matchs (probablement).

Et c’est dommage, car Stanton, en santé, peut être un frappeur très dangereux. Espérons que son changement de routine l’aidera pour le reste de sa carrière.

Le Californien aura la chance de se reprendre samedi, encore face aux Blue Jays, sous les regards attentifs de ses partisans.

10e manche Passion MLB
  • Les Astros ne sont pas sortis du bois.
  • Parlant des Astros, l’équipe et Carlos Correa n’ont pas été près d’une entente.
  • Albert Pujols est immortel.
  • Gerrit Cole a des regrets.
Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 240