Un début de camp inspirant pour Madison Bumgarner

Madison Bumgarner le sait très bien : il n’a plus la vélocité d’antan et devra, à l’image de CC Sabathia, se servir de sa finesse afin de déjouer les frappeurs adverses et ainsi prolonger sa carrière de quelques années.

Sa première sortie du camp printanier 2021 a été très positive si l’on compare à la saison de misère qu’il a connu l’an dernier.

Publicité

En 2020, Bumgarner n’a pas été l’ombre de lui-même et ses adversaires en ont profité pour sauter à bras raccourcis sur ses offrandes.

De la finesse, le vétéran en aura grandement besoin, lui qui affrontera à répétition les Dodgers et les Padres dans l’Ouest de la Nationale.

Jeudi, Bumgarner a retiré six des sept frappeurs des Angels qu’il a affronté sur des prises.

Ce n’est que le camp d’entraînement et les alignements des équipes renferment plusieurs joueurs qui ne joueront pas dans les Majeures cette saison, mais le vétéran gaucher se sentait bien.

Ne comptez pas sur lui pour laisser quelques mois négatifs jeter de l’ombre sur une si belle carrière.

Publicité

Bumgarner sait plus que quiconque qu’il a laissé tomber ses coéquipiers en 2020 et il prendra les grands moyens pour éviter qu’un tel désastre se reproduise cette saison.

L’athlète de 31 ans le confesse et avoue ne pas avoir été prêt mentalement et physiquement à aborder la courte saison 2020.

La seule chose que j’aurais aimé faire différemment l’année dernière aurait été de maintenir une cadence régulière, a-t-il déclaré.

Il en est à la deuxième année d’un contrat de cinq ans avec les Diamondbacks. Cette saison, il touchera la somme de 19 millions de dollars, montant qui augmentera à 23 M$ lors des deux saisons suivantes et qui diminuera à 14 M$ en 2024.

Cette saison, Bumgarner devrait partager la butte avec Zac Gallen, Caleb Smith, Luke Weaver et Merrill Kelly.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 292