Portrait 2021 : Rockies du Colorado

Le 1er avril prochain, la MLB lancera les activités de sa saison 2021. Rob Manfred a pris le pari de voir ses équipes disputer 162 matchs en temps de pandémie.

Voici donc à quoi s’attendre de la part des différentes équipes du baseball majeur.

Au menu aujourd’hui : les Rockies du Colorado.

Publicité

Après une saison décevante en 2020, les Rockies sont en voie de connaître une autre saison de misère. La seule différence avec la saison dernière : le cauchemar risque de durer plus longtemps. Avec 60 rencontres l’an dernier, ça n’a pas été si pire. Mais là, avec un calendrier de 162 rencontres, les partisans risquent de s’impatienter (s’ils ne le sont pas déjà).

Sur les réseaux sociaux, les critiques sont nombreuses et on semble vouloir le départ de leur président. Un boycott pourrait même être envisagé, selon mon collègue Damien Bourlet.

Ajouts et départs

Je ne vais pas m’attarder sur les ajouts, car des ajouts clés, il en a eu peu/pas. L’équipe s’est entendue avec C.J. Cron et c’est vraiment tout.

Plusieurs signatures mineures ont été effectuées, mais aucune de grande envergure. Ça va être une année difficile dans les Rocheuses.

Pour ce qui est des départs, Nolan Arenado a quitté le navire et les Rockies n’ont rien eu d’intéressant en retour. Ils ont même donné de l’argent aux Cardinals pour les aider à payer le joueur de troisième but. C’est d’ailleurs une des raisons principales pourquoi les fans n’ont plus de patience envers la haute direction de l’équipe.

David Dahl a signé avec les Rangers du Texas et Ian Desmond a décidé, pour une deuxième année consécutive, de déclarer forfait pour la saison. Bref, Charlie Blackmon et Trevor Story devront transporter Colorado sur leurs épaules.

Publicité

Même l’avenir de Story n’est pas assuré à Denver.

Forces et faiblesses

La vitesse sera une des forces de l’équipe. On peut leur donner au moins ça, n’est-ce pas? Elle compte également sur quelques frappeurs de puissance. Et l’effet Coors Field pourrait être de mise. CJ Cron est un frappeur de 30 circuits, donc imaginez ce qu’il peut faire au Colorado.

Mais leur force principale reste leur joueur étoile Trevor Story. Le gars est capable de tout faire sur le terrain : frapper des circuits, voler des buts et bien jouer défensivement, mais il ne peut pas tout faire seul.

Les faiblesses sont nombreuses. Le personnel des lanceurs n’a pas été amélioré au cours de cet entre-saison et l’équipe sera aux prises avec les mêmes bras. L’enclos des releveurs est, sur papier, peut-être un des pires de toute la MLB et la rotation n’est pas meilleure.

L’alignement des frappeurs n’a aucune profondeur.

À quoi s’attendre en 2021?

Honnêtement, on ne peut pas s’attendre à une saison spectaculaire de la part des Rockies. Sous d’autres mots, je ne m’attends à rien. L’équipe vient d’échanger son meilleur joueur et les partisans semblent à un haut niveau d’impatience. Une longue et pénible reconstruction est de mise à Denver et la saison 2021 ne sera que le début d’un cauchemar.

La dernière place dans la section Ouest de la Nationale est envisageable pour la troupe de Bud Black.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 240