Portrait 2021 : Red Sox de Boston

Le 1er avril prochain, la MLB lancera les activités de sa saison 2021. Rob Manfred a pris le pari de voir ses équipes disputer 162 matchs en temps de pandémie.

Voici donc à quoi s’attendre de la part des différentes équipes du baseball majeur.

Au menu aujourd’hui : les Red Sox de Boston.

Publicité

La saison 2020 a été très pénible pour les Red Sox de Boston. Avant même le début de la saison, ils ont perdu leur gérant Alex Cora (suspendu un an pour son implication dans le scandale de vol de signaux), ont échangé leur super-vedette Mookie Betts ainsi que David Price aux Dodgers, avant d’apprendre que leur As Chris Sale subirait une opération de type Tommy John.

Eduardo Rodriguez, qui était pressenti pour remplacer Sale comme meilleur lanceur de l’équipe, a été aux prises avec des complications suite à la COVID-19 et a été tenu à l’écart toute la saison.

Bref, toutes ces mésaventures ont fait en sorte que les Red Sox ont croupi dans les bas-fonds de l’Est de l’Américaine. Après une saison de misère, ils voudront rebondir pour prouver que leur campagne 2021 n’était pas représentative du talent à l’intérieur de l’organisation.

Ajouts et départs

Une chose est sûre du côté de Boston : Chaim Bloom a pris les moyens pour s’assurer que l’alignement soit meilleur en 2021 qu’en 2020. Il n’a certes pas mis la main sur un joueur de premier plan, mais les ajouts d’Hunter Renfroe, Garrett Richards et Kiké Hernandez ajouteront de la profondeur au noyau de l’équipe.

Ils ont également ajouté Marwin Gonzalez et Matt Andriese via le marché des agents libres. Le premier peut jouer un peu partout sur le terrain (tout comme Hernandez) et le deuxième sera un bras très utile pour lancer des manches.

Danny Santana a également accepté un contrat des ligues mineures pour tenter de saisir sa chance avec les Red Sox. Il faudra voir s’il sera capable de se tailler une place dans les Majeures durant le camp printanier, mais il aura une réelle chance d’y parvenir.

Un autre « ajout » pour les Sox, c’est le retour d’Alex Cora comme gérant. Il a purgé sa suspension et il est de retour avec l’organisation qui l’a vu remporter la Série mondiale en 2018. Sera-t-il une distraction, toutefois? Ça reste à voir…

L’autre acquisition majeure durant la saison morte est celle d’Adam Ottavino dans une transaction qui a laissé beaucoup de gens bouche bée. Pas en raison des joueurs impliqués, non, simplement car on parle d’un échange entre les Yankees et les Red Sox, ces deux grands rivaux de la première heure.

Les Bas Rouges ont toutefois perdu les services de Jackie Bradley Jr., qui a signé une entente avec les Brewers de Milwaukee. Collin McHugh est l’autre perte, alors que ce dernier a quitté Boston pour rejoindre les Rays de Tampa Bay.

Ils ont également échangé le voltigeur Andrew Benintendi aux Royals. En retour, Boston a mis la main sur les services de Franchy Cordero.

Publicité

Forces et faiblesses

Les Red Sox ont un alignement très intéressant qui pourrait leur permettre de compter sur une bonne production offensive. Xander Bogaerts, Rafael Devers, J.D. Martinez, Alex Verdugo : le talent est présent à Boston, mais pour que les résultats suivent, des gars comme Martinez et Devers devront faire oublier leurs déboires en 2020.

Sur le plan défensif, Alex Verdugo est un joueur grandement sous-estimé. Il devrait être amené à remplacer Bradley Jr. dans le champ centre, et l’arrivée d’Hunter Renfroe dans la droite devrait permettre à Boston de couvrir du terrain dans le champ. Christian Vazquez est un excellent receveur, ce qui pourrait peut-être donner un coup de pouce aux lanceurs de l’équipe.

Car ces lanceurs, justement, sont la grande faiblesse de cette équipe.

Chris Sale ne sera pas prêt en lever de rideau, ce qui laissera Eduardo Rodriguez, Nathan Eovaldi et Garrett Richards comme meilleurs lanceurs partants de l’équipe. Les trois ne sont pas mauvais, mais ils ne sont pas exactement des lanceurs de premier plan. Tanner Houck, Darwinzon Hernandez et Nick Pivetta pourraient éclore et être de belles surprises pour le gérant Alex Cora, mais ils ne sont que des points d’interrogation pour le moment.

Dans l’enclos, ce n’est pas nécessairement mieux. Matt Barnes et Adam Ottavino sont les deux meilleurs bras dans celui-ci, et bien qu’ils aient connu du succès par le passé, ils ont tous les deux vu leur étoile pâlir en 2020.

Est-ce qu’un gars comme Hirokazu Sawamura ou Ryan Brasier pourra les épauler et venir à la rescousse si jamais les deux déçoivent? C’est possible, mais on ne parle pas d’une situation très enviable.

À quoi s’attendre en 2021?

Il est très difficile de cerner ce que Boston réussira à faire en 2021. D’un côté, l’alignement a le potentiel d’être très menaçant si les gros canons produisent comme ils en sont capables. De l’autre, le personnel de lanceurs est loin d’être constitué de valeurs sûres.

Est-ce que le retour d’Alex Cora et les quelques ajouts insuffleront un nouveau souffle à cette équipe? Probablement. Toutefois, avec les Yankees, les Rays et les Blue Jays dans la même division, il est difficile d’entrevoir un meilleur résultat qu’une quatrième place dans l’Est de l’Américaine pour les Bas Rouges.

Au moins, ils risquent de terminer devant les Orioles cette année…

Boston devrait connaître des hauts et des bas en 2021, mais le plus important pour les Sox, ce sera de voir une progression des jeunes et de retrouver leurs canons offensifs au sommet de leur art.

Si un certain Chris Sale revenait rapidement et retrouvait son niveau de jeu de 2018, toutefois, peut-être que les Sox s’inviteront dans la course pour les équipes repêchées. Mais entre vous et moi, les chances de voir ce scénario hollywoodien se matérialiser sont tellement minces qu’on devra attendre 2022 avant de les retrouver dans la course aux éliminatoires.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 178