Portrait 2021 : Pirates de Pittsburgh

Le 1er avril prochain, la MLB lancera les activités de sa saison 2021. Rob Manfred a pris le pari de voir ses équipes disputer 162 matchs en temps de pandémie.

Voici donc à quoi s’attendre de la part des différentes équipes du baseball majeur.

Publicité

Au menu aujourd’hui: les Pirates de Pittsburgh.

2020 est une saison 2020 à oublier pour les Pirates : une fiche de 19 victoires et 41 défaites et le dernier rang dans la ligue. Malheureusement, les choses ne semblent pas s’améliorer pour l’équipe de Pittsburgh, malgré un bon camp jusqu’à présent.

Quelques ajouts ont été faits pendant la saison morte, mais les départs ont été plus nombreux que les arrivées. Les attentes sont très faibles pour cette année, mais le futur semble meilleur.

Ajouts et départs

Les Pirates n’ont pas signé de gros noms dans les derniers mois, ce qui n’est pas du tout surprenant. Rappelons qu’avec son salaire, Trevor Bauer gagne plus à lui seul (45 M$ en 2021) que la masse salariale des Pirates. Ils ont tout de même signé quelques joueurs : Todd Frazier, Trevor Cahill, Tyler Anderson. Cahill (moyenne de points accordés de 3.24 en 2020) et Tyler Anderson (moyenne de 4.37 en 2020) viendront combler des besoins dans l’enclos des lanceurs.

Quelques joueurs importants ont quitté l’équipe dans les derniers mois : Jameson Taillon (échangé aux Yankees), Chris Archer (libéré, maintenant avec les Rays), Joe Musgrove (échangé aux Padres), Trevor Williams (libéré, maintenant avec les Cubs), Josh Bell (échangé aux Nationals) et Jose Osuna (libéré, maintenant au Japon).

Publicité

À propos de Chris Archer, rappelons que les Pirates ont échangé Tyler Glasnow, Austin Meadows et Shane Baz pour aller chercher le lanceur. Deux ans plus tard, dont une saison entière ratée à cause d’une blessure, il est de retour à Tampa Bay. Un échange typique des Pirates.

Forces et faiblesses

Le joueur à regarder cette année chez les Pirates est Ke’Bryan Hayes. Il est l’espoir numéro un de l’équipe. À sa première saison dans les Majeures, en 2020, il a frappé pour .376, cinq circuits et 32 coups sûrs en 24 parties. Espérons qu’il sera en mesure de poursuivre sur sa lancée. Il est déjà considéré par certains comme le meilleur candidat pour la recrue de l’année dans la Ligue nationale.

Les faiblesses chez les Pirates? Elles sont nombreuses, mais que dire du personnel des lanceurs. Les départs ont fait mal à une rotation déjà faible. Tout semble pointer vers une rotation de six partants : Steven Brault (moyenne de 3.38 en 2020), Mitch Keller (2.91 en 2020), Tyler Anderson (4.37 en 2020), Chad Kuhl (3.00 en 2020), JT Brubaker (4.94 en 2020), et Trevor Cahill (4.55 en carrière).

À quoi s’attendre en 2021?

On ne va pas se le cacher, les Pirates ne gagneront pas la Série mondiale. Est-ce qu’ils feront les séries? Il faudrait un miracle pour qu’ils se rendent au baseball d’octobre. Tous les experts s’entendent pour dire que l’équipe de Pittsburgh finira dans le bas du classement. La question du jour : est-ce qu’ils éviteront le plateau des 100 défaites? À suivre…

Mais dans les bonnes nouvelles, ils auront plus de victoires que la saison dernière (19)! Quand on est un partisan des Pirates, il faut se réjouir des petites choses.

Image par défaut
Alexandra Greaves
Passionnée par le baseball et fan des Pirates de Pittsburgh, Alexandra a joint ses deux passions – l’écriture et le baseball – pour écrire sur le site! Elle voyage beaucoup aux États-Unis et a vu 18 stades des Majeures. Elle souhaite voir les 30 avant d’atteindre 30 ans!
Publications: 92