Portrait 2021 : Brewers de Milwaukee

Le 1er avril prochain, la MLB lancera les activités de sa saison 2021. Rob Manfred a pris le pari de voir ses équipes disputer 162 matchs en temps de pandémie.

Voici donc à quoi s’attendre de la part des différentes équipes du baseball majeur.

Au menu aujourd’hui : les Brewers de Milwaukee

Publicité

Malgré les performances décevantes de Christian Yelich en 2020, l’équipe s’est tout de même taillé un poste en séries éliminatoires. Les champions les ont cependant balayés en deux matchs. Devin Williams est sorti de nulle part pour mériter le titre de la recrue de l’année dans la Nationale et Brandon Woodruff a connu une bonne saison au haut de la rotation. Sera-t-il en mesure de répéter ses exploits en 2021?

Cette saison, je m’attends à un Yelich qui performe et avec les nombreuses acquisitions et une rotation solide. Les Brewers vont se battre pour une place en séries.

Ajouts et départs

Les plus gros ajouts sont clairement Jackie Bradley Jr. et Kolten Wong. Les deux récipiendaires du Gant doré seront de joueurs importants, surtout défensivement. Les deux vétérans n’ont pas nécessairement les meilleures statistiques offensives, mais c’est avec leur gant qu’ils seront utiles.

Le directeur général Matt Arnold a également rapatrié Travis Shaw à Milwaukee. En 2020, il a rendu de fiers services aux Blue Jays et je ne vois pas pourquoi ce sera différent avec les Brewers en 2021. Il sera un bon substitut, qui a de la puissance.

L’équipe a également fait l’acquisition de Brett Anderson, de Brad Boxberger et de Jordan Zimmerman pour parier à la parte de Corey Knebel, échangé aux Dodgers.

Milwaukee a également fait l’acquisition de Derek Fisher des Blue Jays. Un autre ancien membre des Blue Jays.

Mise à part la perte du releveur d’expérience Corey Knebel, l’équipe n’a pas perdu beaucoup de joueurs clés. Ben Gamel est parti à Cleveland et Ryan Braun, toujours un agent libre, songe à la retraite.

Publicité

Ce n’est pas un ajout ni un départ, mais on peut noter un changement en particulier à Milwaukee : le Miller Park a été renommé l’American Family Field. Vraiment, 0/10 pour l’originalité. D’ailleurs, je ne suis pas le seul à désapprouver ce changement. Plusieurs fans sur les réseaux sociaux ont fait preuve de leur mécontentement et leur désaccord.

Forces et faiblesses

La défensive des Brewers sera quasi impénétrable en 2021. Comme mentionné plus tôt, l’ajout de Wong et Bradley Jr. aidera l’équipe dans cette catégorie. Même si Christian Yelich n’est pas le meilleur voltigeur défensif, il sera plus en confiance avec la présence d’un gars comme Bradley Jr. et de Lorenzo Cain (lorsqu’il sera de retour).

Et au bâton, l’équipe compte sur une belle force de frappe. Lorsque Lorenzo Cain sera en santé, l’alignement fera peur aux lanceurs adverses. Ils n’ont peut-être pas la puissance des Twins du Minnesota, mais Milwaukee comptera sur la rapidité de ses frappeurs et sur leurs habiletés à faire contact avec la balle.

L’enclos des releveurs sera encore en mesure de faire le travail avec un closer comme Josh Hader et la recrue de l’année dans la Nationale en 2020 Devin Williams. L’ajout de Brad Boxberger équilibra le tout.

Ce que j’ai hâte de voir dans leur cas, c’est leur constance, surtout au niveau du personnel des lanceurs. L’équipe va connaître du succès si les lanceurs font le travail sur le monticule.

À quoi s’attendre en 2021?

Il faut s’attendre que les Brewers soient dans la course aux séries toute la saison. Vont-ils les faire? Je ne pense pas, mais clairement, les autres équipes devront se méfier lorsqu’elles affronteront Christian Yelich et sa bande.

Le retour aux cinq équipes en séries ne favorise pas les Brewers. Les Padres, les Dodgers, les Cardinals, les Braves et les Mets sont de bien meilleures formations qu’eux.

Je m’attends à une grosse saison de Jackie Bradley Jr. Même si son contrat est d’une durée de deux saisons, il comprend une option de sortie dès la première année. S’il connaît une bonne année, il pourra donc recevoir plus d’argent ailleurs.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 240