Le Stade olympique veut accueillir des matchs de la NFL

Après des mois plus difficiles en raison de la pandémie de COVID-19, le petit monde du sport professionnel montréalais semble être en pleine effervescence depuis quelques semaines. Le Canadien a repris ses activités, le CF Montréal et les Alouettes commencent à se préparer en vue de leur saison respective et le dossier des Expos semble revenir au premier plan.

Pour suivre tous les plus récents développements sur ce dernier, je vous redirige ici vers nos textes sur le sujet.

Publicité

En plus de tous ces dossiers, il ne faut pas oublier celui du Stade olympique. Un développement majeur est survenu dans les dernières heures, alors que la NFL a annoncé que les équipes disputeraient dorénavant 17 rencontres en saison régulière.

C’est pour cette raison que le Stade fait parler de lui aujourd’hui. En effet, avec cette annonce, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, ne s’en cache pas : il veut faire rayonner son produit ailleurs qu’aux États-Unis. Des matchs du plus grand circuit de football professionnel au monde ont lieu au Royaume-Uni et au Mexique depuis quelques années, mais la NFL veut rejoindre de nouveaux marchés.

Et c’est exactement à ce moment que le Stade olympique entre en jeu.

La Presse canadienne a obtenu des informations selon lesquelles le Stade aurait levé la main pour accueillir des joutes de la NFL.

Ce ne serait pas une première de voir la NFL venir jouer des matchs au nord de la frontière. Les Bills de Buffalo l’ont déjà fait par le passé, alors qu’ils ont disputé des matchs de saison régulière du côté de Toronto, et en 2019, Winnipeg avait accueilli un match de présaison entre les Raiders et les Packers, une joute qui était passé à l’histoire pour les mauvaises raisons, toutefois, en raison de la piètre qualité de la surface de jeu.

Publicité

Toujours dans le dossier de la NFL à Montréal, je vous recommande également ce texte de La Presse publié en 2009 qui relatait le fait que la métropole aurait pu mettre la main sur une concession de la NFL en 1979.

Mais revenons-en au Stade olympique.

Le Parc olympique semble vraiment être au beau milieu d’une opération charme par les temps qui courent. Rappelons que les dirigeants ont ouvertement affirmé qu’ils étaient prêts à accueillir les Expos si jamais une opportunité de voir le baseball majeur s’installer à Montréal devait se présenter à court terme.

Mon collègue Marc-Olivier Cook vous rapportait d’ailleurs la nouvelle la semaine passée.

On sent que les gens en charge du Stade olympique ont encore des idées de grandeur pour l’une des figures les plus emblématiques du paysage montréalais. Est-ce qu’elles se traduiront en un retour du sport professionnel dans le Stade? Les prochains mois (ou années) nous le diront.

Mais une chose est certaine : ils n’attendent pas les bras croisés par les temps qui courent.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 178