Kyler Murray porte une casquette qui fait jaser

Si l’on se fie à la casquette qu’il portait alors qu’il assistait à un match des Suns de Phoenix dans la NBA, le baseball habite toujours les pensées de Kyler Murray.

Nous le savons, le petit quart-arrière vedette des Cardinals de l’Arizona dans la NFL est aussi un choix de repêchage des Athletics d’Oakland et il leur a fait honneur en portant une casquette verte des A’s lors de ce récent événement.

Ce geste a su animer les discussions en lien avec une supposée double carrière pour ce produit de l’Université de l’Oklahoma.

Publicité

Comme Bo Jackson et Deion Sanders avant lui, Murray a les aptitudes pour possiblement en arriver à réaliser son rêve de jouer professionnellement au sein de deux sports différents.

Cependant, de réaliser cette exploit en simultané relève de l’exploit.

Dans la plupart des contrats que signent les athlètes professionnels, des clauses protègent les équipes face aux risques de blessures liés à la pratiques d’autres activités.

Le baseball est beaucoup moins risqué que le football me direz-vous et vous avez raison, mais les risques sont tout de même présents au baseball comme ailleurs.

Aussi, le fait que les deux saisons (NFL et MLB) se chevauchent forcerait l’athlète à faire des choix déchirants.

Difficile d’évaluer la talent de Murray sur un losange alors que le calibre de la NCAA est à des années lumières de celui des Majeures.

Publicité

Il est connu que son choix d’évoluer dans la NFL a été dicté par le fait que les étapes pour se rendre dans le grand circuit ne sont pas comparables entre les deux sports.

Choix des A’s en 2018, Murray ne se cache pas en disant qu’il a réfléchi longuement avant de faire le saut dans la NFL. En regardant sa progression derrière la ligne de mêlée, peut-on le blâmer d’avoir fait ce choix?

Murray est l’un des quarts les plus prometteurs de la NFL et ses aptitudes à éviter les plaqués en font un joueur de haut niveau.

Aurait-il le même impact sur un terrain de baseball? Difficile de spéculer, mais pour qu’une équipe des Majeures le sélectionne au neuvième rang de l’encan des joueurs amateurs, le talent est certainement au rendez-vous.

Une chose est certaine, s’il avait opté pour le baseball, Murray ferait encore ses classes dans les rangs mineurs et la run de lait semblerait interminable pour lui.

Il a définitivement fait le bon choix, mais il lui est tout de même permis de rêver au baseball de temps en temps.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 292