J.D. Martinez est fatigué d’être jugé sur deux mois seulement

Pour J.D. Martinez, vivement la nouvelle saison de balle. Alors qu’il venait de s’établir comme un joueur de premier ordre avec les Red Sox, le frappeur désigné de 33 ans a connu la pire année de sa carrière, en 2020.

On a même songé à l’échanger, tellement son rendement ne faisait pas le travail. Mais Alex Cora a choisi de lui faire confiance.

Publicité

Si le calendrier de cette année en question avait été régulier, sa campagne de misère aurait simplement pu passer pour une mauvaise séquence. Les 54 matchs auxquels il a participé en 2020 n’auraient été que le tiers de sa saison – et les critiques à son endroit auraient pu être moins dures.

Désireux de s’offrir un nouveau départ, Martinez était de passage sur les ondes de la radio sportive WEEI. À l’aube du Jour d’ouverture de la MLB, le triple All-Star et récipiendaire du Bâton d’argent est loin de cacher son ethousiasme.

Publicité

« Évidemment que je suis excité. Je veux juste revenir à la normale, honnêtement. Je veux juste que ce soit une saison normale. Je suis assez fatigué d’être jugé sur deux mois. »

– J.D. Martinez

Ayant terminé quatrième dans la course au MVP en 2018, Martinez est un joueur de qualité qui peut aisément de procurer d’autres billets pour le Match des étoiles. L’ancien des Astros, des Tigers et des Diamondbacks a connu d’excellents moments depuis son arrivée à Boston.

Sauf que l’annonce de la pandémie l’a immobilisé. Il n’a pas profité de ce congé forcé pour s’entraîner, au contraire.

« J’ai fini par passer deux mois assis sur mes fesses, à essayer de rester en vie durant cette pandémie. Ils m’ont dit ‘Hey, tu as trois semaines pour essayer d’être prêt avant de devoir te rapporter au camp.’ […] J’essayais d’écraser tout [ce que je devais faire] en trois semaines, après m’être assis pendant deux mois. »

– J.D. Martinez

2020, c’est probablement un faux pas. Un faux pas qui a fait particulièrement mal, un faux pas qui aurait peut-être pu être évité, mais un faux pas tout de même.

Image par défaut
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Publications: 388