Frappeur de choix universel : la MLB et les joueurs cessent de négocier

Depuis le début de l’hiver, la MLB et l’Association des joueurs négocient afin de tenter de s’entendre sur la possibilité de voir le frappeur de choix universel être implanté. Même chose pour les séries aux cadres élargis.

Il semblerait cependant que cela n’arrivera pas. Selon l’excellent Evan Drellich de The Athletic, il semblerait toutefois que nous ayons franchi un point de non-retour en vue de la saison 2021. Les négociations n’iront pas plus loin et il n’y aura pas de DH dans la Nationale en 2021.

Publicité

Pour qu’il l’affirme un mois avant la saison, c’est que les négos se passent vraiment mal, n’est-ce pas? L’an passé, cela avait été établi dans les derniers jours avant le début de la saison ; il reste donc, en théorie, du temps.

Il est important de noter que cela ne concerne que la saison 2021. Après, le contrat de travail (convention collective) viendra à échéance et le tout sera renégocié pour de bon pour 2022 et la suite des choses.

Ce que je retiens, outre le résultat, c’est encore une fois l’incapacité des deux groupes à trouver un terrain d’entente. Ce n’est pas bon signe pour la suite des choses, on va se le dire.

Même si quelques règles de 2020 demeureront en place (coureur au deuxième but en 10e manche, programmes doubles de sept manches, etc.), la saison 2021 sera plus normale que la précédente : affrontements contre plus de neuf équipes, 162 matchs, lanceurs qui frappent dans la Nationale, séries à 10 équipes seulement, etc.

Publicité

Cela a évidemment eu de l’impact sur le marché des agents libres. Au cours des dernières heures, Jackie Bradley Jr. a d’ailleurs signé chez les Brewers de Milwaukee. Son contrat de deux ans contient une année d’option.

Est-ce qu’il se garde une porte ouverte dans l’éventualité où le DH universel devait faire son arrivée dans les Majeures en 2022? Possiblement, oui.

Évidemment, certains clubs seront plus affectés que d’autres. Des gros clubs comme les Dodgers, les Padres et les Braves ont de gros joueurs sous la main et avoir neuf postes de frappeur au lieu de huit plus le lanceur ne les aide pas, c’est certain.

Mais pour les puristes, le retour de la stratégie le temps de ce qui devrait être une tournée d’adieu en 2021 est une bonne nouvelle.

10e manche Passion MLB
  • Le scandale de Mickey Callaway fait des dommages collatéraux. À Toronto, les anciens des Indians (Mark Shapiro et Ross Atkins) cherchent à éclaircir la situation.
  • Le PNC Park ne changera pas de nom à Pittsburgh.
  • Un nom à retenir.
  • Évidemment.
Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3554