Austin Wells : un nom à retenir dans le Bronx

Les Yankees de New York n’ont qu’un plan en tête pour 2021 : c’est de gagner la Série mondiale. Si tout est en place pour que ce rêve devienne réalité, l’avenir regarde bien pour la formation new-yorkaise.

De cette relève, le receveur Austin Wells est un des frappeurs les plus talentueux de l’équipe.

Publicité

L’entraîneur des frappeurs Dillon Lawson a regardé le jeune derrière une cage des frappeurs. Il s’est dit très excité de le voir jouer et n’avait que des bons mots à son égard.

Il a l’une des meilleures vitesses de bâton de l’organisation. Il a envie d’aller sur un terrain.

Dillon Lawson

Et Lawson a raison d’être excité. Wells est le 28e choix au total du repêchage de 2020 et représente le cinquième meilleur espoir de l’organisation.

D’ailleurs, en deux saisons pour l’Université de l’Arizona, il a maintenu une moyenne au bâton de .357 et un OPS de 1.305. Les Yankees ont de quoi être fier de leur future vedette. Ils lui ont même offert un bonus de signature de 2,5 millions de dollars.

Publicité

Je voyais des vidéos de lui qui frappait au champ opposé à plusieurs différents stades et c’était super excitant. Le voir en personne est encore mieux.

Dillon Lawson

Lawson a rajouté que son jeune joueur est dans une classe élite dans l’organisation et qu’il allait progresser très rapidement dans le système des Yankees. Sans la pandémie de COVID-19, Wells aurait fort probablement fait une première apparition dans la MLB en 2020.

Pour ce qui est de son travail défensif, plusieurs évaluateurs se demandent s’il sera en mesure de rester derrière le marbre longtemps. Lawson a confirmé que les Yankees ne veulent pas déroger de leur plan, c’est-à-dire maximiser son potentiel en tant que receveur et non comme voltigeur ou joueur de premier but. D’ailleurs, Wells s’est lancé dans des exercices défensifs à la demande des entraîneurs Tanner Swanson et Aaron Gershenfeld.

Bref, Austin Wells semble être un beau projet pour les Bombardiers du Bronx et on pourrait assister à ses premiers pas dans le circuit Manfred dès cette saison.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 243