Les Blue Jays « cachent » leurs partants face aux Yankees

On le sait, il ne faut pas accorder trop d’importance à ce qui se passe durant le camp printanier. Mais dans le cas des Blue Jays de Toronto et de leur rotation de partants, cela vaut la peine de s’y arrêter.

Prenons le cas du quatrième départ de Tanner Roark durant le camp d’entrainement hier au TD Ballpark de Dunedin. Ce dernier a lancé un total de deux manches et un tier, accordant sept points sur huit coups sûrs face aux Yankees de New York.

Publicité

Pendant ce temps, Hyun-Jin Ryu a tranquillement joué un match simulé de 77 lancers en cinq manches de travail, permettant trois coups sûrs et un but sur balles en plus d’enregistrer cinq retraits sur des prises.

Mais pourquoi ne pas avoir appelé Ryu au début cette rencontre?

C’est que les Jays ont évité tout au long du camp printanier d’utiliser les partants qui risquent de jouer contre les Yankees lors de la série initiale de la saison régulière. Toronto ne veut en aucun cas donner d’informations aux New-Yorkais, de sorte que Ryu, Robbie Ray et Steven Matz sont sur la touche au moment de ces matchs.

Publicité

Ryu fera vraisemblablement son dernier départ hors-concours vendredi contre les Phillies de Philadelphie, afin d’obtenir une journée de congé de plus avant de monter sur le monticule du Yankee Stadium pour le match d’ouverture.

Restera à voir qui sera d’office mercredi, une fois de plus contre New York. Robbie Ray pourrait être désigné, même s’il obtiendra un départ lors de la série d’ouverture, car l’autre lanceur qui n’agira pas à titre de partant contre les Yankees, Ross Stripling, amorcera le match de ce soir.

De son côté, Roark pourrait même être utilisé de nouveau samedi prochain face aux Yankees, toujours lors du camp.

La saison n’est pas encore débutée et le jeu d’échec est déjà bien installé. Une saison qui promet dans la section Est de la Ligue américaine!

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 493