Une prolongation de contrat dans le Bronx pour Aaron Judge est-elle inévitable?

Au cours des dernières saisons, Aaron Judge a fait la pluie et le beau temps à New York. Il est passé d’une saison de 52 circuits en 2017 à trois saisons d’affilée sans jouer tous les matchs de son équipe.

On le sait, le grand voltigeur peut être un véritable cauchemar pour les autres équipes, mais quand il se blesse, ce n’est pas aux autres équipes qu’il fait mal, c’est aux Yankees.

Publicité

La question qui reste sur les lèvres de plusieurs fans : est-ce qu’Aaron Judge prolongera son contrat avec les Yankees? Récipiendaire de la recrue de l’année en 2017, le Juge en sera à sa dernière année d’arbitrage et en 2023, il sera libre comme l’air.

Bon, présentement, il gagne un salaire de 10.175 millions de dollars, salaire qui risque d’augmenter considérablement en 2022, mais s’il se blesse encore une fois pour une bonne partie de la saison, les Yankees vont peut-être le laisser aller pour de bon.

Le gars a bien beau être un des plus forts du circuit, mais s’il n’est pas capable de jouer une saison complète, les Yankees ne sont pas plus avancés. Ceci étant dit, comme je l’ai mentionné plus tôt, en santé, Judge est l’un des meilleurs joueurs du circuit. Son taux de retraits sur des prises va toujours le hanter (comme le démontre le tweet ci-dessous), mais sa puissance, son bras, sa vitesse et son jeu défensif sont des aspects de son jeu qui sont indéniables.

Publicité

Avant de se blesser au mollet droit en 2020, Judge était tout feu, tout flamme. En 62 apparitions au bâtons, il a produit 20 points et a frappé neuf circuits. Il est revenu en fin de saison par la suite, mais n’a produit que deux points.

Ses nombreuses blessures lui ont même fait changer de programme d’entraînement. Il s’est mis au yoga. Espérons que ça l’aidera pour la suite de sa carrière.

Si Aaron Judge est en santé en 2021 et qu’il continue sur son travail de démolition des années antérieures (où il était à 100 %), ne soyez surtout pas surpris lorsqu’il fera sauter la banque en 2022-2023.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 128