Quel rôle aura Rowdy Tellez en 2021 avec les Blue Jays?

Nous sommes à quelques jours du début des camps chez les Blue Jays. Les lanceurs et les receveurs débuteront dans cinq jours et l’alignement complet, quelques jours plus tard. Déjà plusieurs questions persistent dans l’entourage de l’équipe.

Les questions qui me frappent le plus sont celles concernant Rowdy Tellez.

Publicité

Quel rôle aura-t-il avec les Jays cette saison? Et répétera-t-il ses succès de 2020?

On peut penser qu’avec le départ de Travis Shaw, le temps de jeu de Tellez augmentera, mais Toronto a fait l’acquisition de Marcus Semien, ce qui pourrait compliquer les choses pour le joueur de 25 ans. Si l’acquisition de Semien n’affecte pas Tellez directement, elle peut venir l’empêcher, de façon indirecte, de jouer autant de rencontres qu’il aurait espéré.

Je m’explique. Si Semien avait signé ailleurs, Vladimir Guerrero Jr. aurait pu débuter la saison au troisième but, ce qui aurait ouvert le poste de premier but et de frappeur désigné à Rowdy Tellez. Cependant, l’arrivée de Semien mute Vladdy au premier but et Cavan Biggio au troisième coussin.

Publicité

Il reste toujours un poste de frappeur désigné, mais il va devoir se battre contre Randal Grichuk pour l’avoir à temps plein. À moins qu’un des deux se fasse échanger avant le début de la saison, mais ça, c’est une autre histoire.

En 35 rencontres cette saison, Tellez a connu beaucoup de succès. Il a maintenu une moyenne au bâton de .283 et a frappé huit circuits, bons pour 23 points produits. Il a été un élément clé cette saison pour les Blue Jays en raison de sa puissance.

Cependant, même s’il est l’un des joueurs les plus forts de la MLB, son manque de constance est sa faiblesse. Il peut avoir des séquences de dix circuits en autant de matchs, mais il peut également avoir des séquences de dix retraits sur des prises en cinq matchs.

Le camp débutera le 22 février pour lui et le gérant de l’équipe Charlie Montoyo nous donnera peut-être une idée de son temps d’utilisation en 2021. En espérant qu’il continue sur sa lancée de 2020.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 134