Taxe de luxe : grosse pénalité pour les Dodgers

Après une conquête de la Série mondiale en 2020, les Dodgers de Los Angeles font définitivement parler d’eux en 2021. Tout d’abord, avec la signature de Trevor Bauer: 102 millions de dollars sur trois, dont 40 millions cette année. Bauer gagnera plus que la masse salariale de trois équipes des Majeures, soit les Orioles, les Pirates et les Indians.

Puis, plus récemment, ils ont signé de Justin Turner, une entente de 34 millions de dollars pour deux ans. C’est immense considérant le fait qu’il a 36 ans. Après une année financièrement difficile pour plusieurs équipes de la MLB, les Dodgers ont décidé de ne pas économiser d’argent, tout comme les Padres de San Diego. Les Mets de New York et les Blue Jays étaient aussi prêts à dépenser.

Publicité

Mais quatre équipes dans les Majeures, ce n’est pas beaucoup. Reste que ce sont les Dodgers qui ont dépensé le plus pendant la saison morte. Sauf qu’à la fin de la dernière saison, l’équipe californienne a mis à la porte une cinquantaine de ses employés, pour, par la suite, dépenser 136 millions de dollars sur deux joueurs…

Avant les deux dernières signatures, les Dodgers étaient tout près de la première barrière de la masse salariale : 210 millions de dollars. Avec les signatures, ils sont maintenant à environ 256,9 millions de dollars en salaire pour l’année prochaine. Cela dépasse le plus haut plafond de masse salariale, qui est à 254 millions de dollars.

Contrairement à d’autres ligues professionnelles, les équipes de baseball peuvent dépasser ce plafond, en payant une taxe de luxe. Ce taxe de luxe est calculée de cette façon:

Publicité
  • 20% sur les premiers 20 millions $ qui dépassent le premier plafond (celui de 210 millions $)
  • 12% entre le 20 millions $ et 40 millions $
  • 42,5% sur ce qui dépasse le 40 millions $

En plus de cette taxe, comme les Dodgers dépassent le plus haut plafond, leur premier choix au prochain repêchage sera déplacé de 10 positions. Souvent, les équipes évitent ce dernier plafond, non pas à cause de la taxe, mais à cause du repêchage.

Pour les Dodgers, la taxe de luxe serait d’environ 13.3 millions de dollars, ce qui correspond à 5 % du total des salaires. Quatre millions $ pour les premiers 20 millions, 6.4 millions $ pour les 20 millions suivant, et 2.9 millions $ pour le reste, donc 13.3 millions de dollars au total. Incluant les salaires et la taxe, les Dodgers dépenseront 270,2 millions de dollars cette année.

Il est clair que les Dodgers visent une autre conquête de la Série mondiale. La question qui se pose cependant, c’est de se demander si la ligue ne devrait pas abolir cette taxe de luxe, et simplement empêcher les équipes de dépenser le plafond salariale. Une telle mesure pourrait aider à la parité dans la ligue et ainsi aider les équipes des plus petits marchés.

Image par défaut
Alexandra Greaves
Passionnée par le baseball et fan des Pirates de Pittsburgh, Alexandra a joint ses deux passions – l’écriture et le baseball – pour écrire sur le site! Elle voyage beaucoup aux États-Unis et a vu 18 stades des Majeures. Elle souhaite voir les 30 avant d’atteindre 30 ans!
Publications: 91