Mike Trout n’est pas satisfait de sa saison 2020

On peut le comprendre (ou pas), mais Mike Trout n’est pas satisfait de sa saison 2020. Et ce, même s’il a terminé au cinquième rang de la Ligue américaine dans le scrutin du joueur le plus utile et il a frappé 17 circuits en 53 rencontres. Je ne pense pas que nous avons la même définition d’une « mauvaise année », Mike.

D’un côté, il a maintenu des statistiques très impressionnantes, oui. Mais de l’autre côté, son équipe n’a pas participé aux séries d’après-saison.

Publicité

Depuis le début de sa carrière professionnelle dans le baseball majeur, Mike Trout n’a participé aux séries éliminatoires qu’une seule fois (2014). En plus, le parcours n’aura duré que trois petits matchs. Évidemment, il ne peut pas porter l’équipe sur son dos à chaque année et tout le monde dans l’entourage commence à s’impatienter. Le meilleur joueur au monde commence à trouver ça lourd sur ses épaules.

L’an dernier, le directeur général de l’équipe a fait une très grosse signature en Anthony Rendon. Cette signature a fait revivre l’espoir chez les fans des Angels, mais le manque de lanceurs dans l’équipe les a coulés.

Publicité

En 2021, Perry Minasian a décidé qu’il était temps (enfin) de se concentrer sur la butte des lanceurs et non les frappeurs. L’alignement regorge déjà de bons frappeurs. Alex Cobb a été acquis des Orioles de Baltimore, Jose Quintana a été signé, Dylan Bundy et Andrew Heaney se sont entendus avec l’organisation.

Bref, avec un Shohei Ohtani (qui devrait lancer en 2021) et un Dylan Bundy, qui a connu une bonne première saison dans l’organisation l’an dernier, la rotation ressemble finalement à quelque chose d’excitant. Encore là, faut-il qu’ils délivrent sur le terrain pour ramener les Angels et Mike Trout en séries.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 131