Les Dodgers et les Padres se livreront une lutte sans merci

Déjà en 2020, les Dodgers et les Padres ont mis la table en survolant la Nationale.

Depuis, les deux équipes ont ajouté des joueurs clés et l’arrivée de Trevor Bauer à Los Angeles est le prélude à une saison 2021 haute en couleurs et en émotions.

Malheureusement pour les autres équipes de la division Ouest, ce sont elles qui vont payer le prix de cette surenchère un peu folle.

Publicité

Les paris sont ouverts à savoir qui remportera les grands honneurs et qui terminera deuxième dans la division.

Selon vous, qui des Dodgers (Champions de la Série mondiale 2020) ou des Padres menés par le très spectaculaire Fernando Tatis Jr. vont terminer premier? Nous souhaitons lire vos prédictions en commentaires!

Il serait imaginable que les deux équipes remportent plus de 100 victoires comme c’est arrivé à dix reprises dans l’histoire des Majeures, dont la dernière fois en 2018 alors que les Yankees avaient terminé la saison avec une fiche de 100-62 tout en terminant à huit matchs des Red Sox et du premier rang dans l’Est de l’Américaine.

Sans rien enlever aux courses qui seront livrées ailleurs dans le cadre de la prochaine saison, tous les yeux des amateurs de baseball seront tournés vers la Californie, qui sera peut-être le théâtre de la course la plus inédite de l’histoire.

Chacun des matchs entre les deux équipes opposera des formations de très haut calibre et des personnels de lanceurs ne laissant aucune chance à leurs adversaires.

Ajoutez à cela le départ de Nolan Arenado pour Saint-Louis laissant derrière lui des Rockies affaiblis et des Diamondbacks décevants et vous avez tout en place pour une domination à deux équipes.

Publicité

Dommage qu’à San Francisco, la courbe de progression des Giants subira un ralentissement marqué en raison de ce phénomène.

Éviter le deuxième rang à tout prix

Depuis l’avènement du principe du meilleur deuxième en 1995, sur un total de 66 équipes qui ont emprunté le chemin le plus long, seulement sept ont remporté la Série mondiale.

Sans aucun doute, ni les Dodgers, ni les Padres, ne voudront prendre la chance de terminer deuxième et devoir disputer un match suicide afin de poursuivre en séries éliminatoires. Il serait catastrophique qu’une équipe qui gagnera fort possiblement plus de 98 matchs fasse les frais d’une élimination aussi rapide, mais tout est possible.

Bien que le magasinage soit terminé à San Diego, les Dodgers devront régler la situation au troisième coussin, car Justin Turner n’a toujours pas trouvé preneur. Soit le rouquin rentre au bercail, soit l’équipe devra sacrifier un lanceur afin de conclure une transaction et solutionner le problème?

Imaginez Fernando et sa bande affronter d’anciens gagnants du Cy Young à répétition.

J’ai hâte que ça commence! Et vous?

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 268