Les dépenses des Dodgers ne sont pas nécessairement terminées

Hier, le monde du baseball a été pris par surprise, alors que Trevor Bauer s’est entendu avec les Dodgers et non les Mets. Même si Los Angeles a signé le plus gros poisson du marché des joueurs autonomes, leur magasinage annuel ne serait peut-être pas terminé.

Effectivement, le joueur de troisième but Justin Turner n’a toujours pas trouvé preneur et l’équipe pourrait très bien s’entendre avec lui d’ici au début de la saison.

Publicité

Après tout, il y a toujours place à l’amélioration dans une équipe professionnelle.

Si le personnel des lanceurs des Dodgers semble complété, à l’attaque, l’équipe a perdu les services de Joc Pederson, qui a eu un grand impact lors de la conquête de la Série mondiale des Dodgers en octobre dernier.

Et avec Justin Turner qui n’est pas signé, l’organisation pourrait également perdre un des joueurs d’avant-champ les plus stables de la MLB au cours des dernières années.

Publicité

Présentement, les deux camps ne sont pas sur la même longueur d’onde. Les Dodgers aimeraient offrir à Turner un contrat d’une ou deux saisons et Turner désirerait un contrat de trois ou quatre saisons.

Avec Bauer qui vient en aide à la rotation des Dodgers, l’équipe pourrait sacrifier un joueur comme David Price, qui a un contrat de 32 millions de dollars en vue de la prochaine saison. Cet argent pourrait donc servir à ramener Turner en Californie. Et avec une rotation composée de Clayton Kershaw, Walker Buehler, Dustin May et Trevor Bauer, je ne suis pas sûr que Price serait une grosse perte.

Mais bon, faudrait déjà qu’une équipe veuille aider les Dodgers à se débarrasser de ce poids lourd.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 134