Le club des 300K : Nolan Ryan et Randy Johnson

Pour terminer la série sur Le club des 300K, ce sera avec les deux plus dominants et intimidants lanceurs de l’histoire du baseball. Les deux ont connu de très longues et exceptionnelles carrières.

À lire aussi : cinquième texte de la série.

Publicité

Je vais débuter avec le légendaire Nolan Ryan. Ryan a connu une brillante carrière de 27 saisons. Il n’était pas surnommé le Ryan Express pour rien. Il avait une balle rapide formidable. Selon les tests faits par les experts en la matière, Ryan est considéré comme le lanceur le plus rapide de tous les temps et ça se reflète sur son nombre de retraits sur trois prises en carrière, de là le grand nombre de saisons avec plus de 300 retraits sur des prises.

L’Express a connu six saisons de 300 K et plus. Dès qu’il est passé des Mets de New York aux Angels de la Californie (à l’époque), sa carrière a complètement basculé. Il est devenu un des lanceurs les plus dominants de cette époque. Après avoir connu un début de carrière difficile avec les Mets, Ryan s’est transformé dès son arrivée en Californie.

C’est lors de sa première saison avec les Angels qu’il a dépassé le plateau des 300K en une saison avec un total de 329 en 1972. La saison suivante (1973) en a été une phénoménale pour l’artilleur droitier. Il a réussi un record pour ce qui est des retraits sur des prises. Et ce record tient encore aujourd’hui. Il en avait réussi un total de 383, surpassant le précédent record de Sandy Koufax qui en avait réussi 372. Il en a réussi 367 en 1974.

Ayant été blessé en 1975, il n’a pas pu continuer sur la même lancée. Par contre, il a repris le collier en 1976 avec un total de 327. Il en a réussi une autre de 341 en 1977. Lors de ces cinq saisons, il a réussi pas moins de 1 747 retraits sur trois prises, ce qui est remarquable. Ce qui l’est encore plus, c’est qu’il lui en restait une autre de 300 et plus.

Lors de la saison 1977, Ryan était âgé de 30 ans. Sa dernière, il l’a réalisée à l’âge vénérable de 42 ans avec les Rangers du Texas. En 1989, l’Express en avait retiré 301 sur des prises, ce qui est exceptionnel. En plus d’avoir porté les uniformes mentionnés plus haut, il a aussi évolué pour les Astros de Houston. Je me considère vraiment privilégié de l’avoir vu lancer lors de son passage avec les Astros de Houston. Ryan est le plus grand de tous les temps avec un total de 5714!

YouTube.com / Nolan Ryan retire sur des prises Rickey Henderson pour son 5000e K en carrière devant ses partisans à Arlington en 1989

Le prochain est un grand gaucher qui a débuté sa carrière à Montréal. Par contre, on trouvait qu’il manquait de contrôle. Il a par la suite été échangé aux Mariners de Seattle. Le grand gaucher de 6 pieds et 10 pouces était une terreur pour les frappeurs adverses. Il se nomme Randy Johnson. The Big Unit, comme on aimait le surnommer, a connu une carrière de 22 saisons, ayant aussi porté les uniformes des Astros de Houston, des DBacks de l’Arizona, des Yankees de New York et des Giants de San Francisco.

Publicité

Tout comme Nolan Ryan, The Big Unit a réussi six saisons de plus de 300 retraits sur trois prises. Il a connu sa première saison de 300K et plus en 1993 à l’âge de 29 ans avec les Mariners de Seattle, en réussissant un total de 308. En 1992, Ryan lui avait parlé en lui disant qu’il se devait de travailler plus fort mentalement sur ses aspects de l’art de lancer.

Tu me fais penser à moi quand j’étais plus jeune. J’ai eu mon aussi ce conseil et cela m’a été bénéfique.

– Nolan Ryan à Randy Johnson

Il a réussi sa prochaine saison de 300K en 1998 avec deux équipes. En plus des Mariners, il a été échangé aux Astros de Houston à la date limite des transactions. Il en a réussi 329 au total.

YouTube.com / The Big Unit qui retire Ruben Sierra des Athletics d’Oakland en 1993 pour réussir son 300e K de la saison avec sa balle glissante des plus dévastatrices

Par la suite, il a connu une formidable séquence de cinq saisons consécutives avec au moins 300K. Durant cette période de cinq ans, il en a réussi un total de 1 746. Un record qui va tenir encore très très longtemps.

En 1999, il est passé aux DBacks de l’Arizona, où il a continué sa remarquable ascension. Il a été des plus dominants durant cette période faste de sa carrière. En 1999, il a retiré 364 frappeurs sur des prises. Pour débuter le nouveau millénaire en 2000, il en a réussi un total de 347. Il a continué sur cette folle lancée en 2001 en passant pas moins de 372 frappeurs dans la mitaine, le deuxième plus grand total pour un lanceur gaucher derrière Koufax. Il avait de plus été dominant en Série mondiale.

Il a réussi l’exploit pour la dernière fois en 2002 en connaissant une saison exceptionnelle de 24 victoires contre seulement cinq revers. Il avait réussi un grand total de 334 retraits sur des prises en plus de cela à l’âge de 38 ans. Johnson se classe au deuxième rang de tous les temps derrière Nolan Ryan et est de loin le meilleur gaucher, devançant Steve Carlton par 739. Johnson en a réussi un total de 4875 en carrière. Un autre lanceur que j’ai été privilégié de voir lancer en personne.

C’est ce qui conclut cette série sur Le club des 300K.

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 149