La pandémie de COVID-19 est encore la priorité numéro un de la MLB

On l’a tellement mentionné de fois, mais le camp d’entraînement de la MLB ouvre ses portes très bientôt! Et la saison en sera une de 162 matchs, cette fois-ci.

En 2020, la pandémie n’a pas juste affecté les vies des citoyens, mais aussi celle des sports professionnels. Pour la MLB, elle a perdu quelques milliards de dollars en raison de l’absence des partisans dans les estrades. Les joueurs ont également été confrontés à un marché des joueurs autonomes léthargique cet hiver.

Publicité

Mais bon, tout ça est derrière nous et on pourra enfin regarder du baseball à la télévision (ou sur place pour certains parcs).

Cependant, même si les cas de COVID-19 diminuent dans quelques États de nos voisins du sud, la MLB ne va pas prendre à la légère les mesures sanitaires. La ligue va redoubler d’efforts pour qu’aucune équipe ne reporte ses matchs.

L’an dernier, 45 matchs ont été reportés ; cette année, Rob Manfred et son groupe veulent éviter ça.

Depuis l’an dernier, beaucoup de choses ont changé. Nolan Arenado sera vêtu de rouge, Francisco Lindor est un membre des Mets, Trevor Bauer a rejoint les Dodgers et George Springer s’en va à Toronto. Visiblement, 2021 va être une année très étrange.

Publicité

Ah, puis A.J. Hinch et Alex Cora, qui ont été suspendu par la Ligue, ont trouvé du travail.

Il ne faut pas non plus oublier que la règle du DH universel ne sera pas un facteur cette saison, mais par contre, les matchs de sept manches (lors d’un programme double) et les coureurs au deuxième but en début de manche de prolongation seront encore présents.

Si beaucoup de vedettes ont changé d’adresse, la saison 2021 ne risque pas d’être si différente. Les joueurs vont se faire tester trois à quatre fois par semaine et ils seront restreints à ce qu’ils peuvent faire durant leur journée de congé. Selon le nouveau membre des Nationals de Washington Jon Lester, la saison 2020 a été difficile pour eux même si le calendrier a été réduit de plus de 100 matchs. Et en 2021, cette routine ne risque pas de changer de sitôt.

Mentalement, vous ne réalisez pas à quel point c’est épuisant tant que vous n’avez pas fini. Je pense que l’année dernière, c’était ça. C’était deux mois de ce labeur mental de tests, s’inquiéter des tests, s’assurer que vous faites tout ce qu’il faut.

Jon Lester

Bref, les joueurs sauront à quoi s’attendre en 2021 et espérons que le virus ne s’introduira pas dans notre sport cette saison.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 406