George Springer est arrivé au camp des Jays

Ça faisait longtemps que les Blue Jays n’avaient pas signé un joueur de position aussi excitant que George Springer. Il est donc clair que nous allons suivre le moindre de ses faits et gestes au cours de la saison. Bienvenue au sein de l’équipe canadienne, George!

Aujourd’hui, il a pris ses premiers élans dans l’organisation des Blue Jays de Toronto.

Publicité

On pouvait s’en attendre, mais un joueur élite de la sorte sera beaucoup médiatisé (surtout dans la Ville-Reine). Vous n’avez donc clairement pas terminé d’entendre parler de lui.

Et le bleu torontois lui va à merveille, en passant.

C’est demain que Springer prendra part à son premier entraînement officiel avec l’équipe. Il s’agira d’ailleurs d’un premier entraînement pour tous les joueurs (sauf les lanceurs et receveurs, qui eux, ont pris part à un entraînement il y a quatre jours).

On verra donc à l’oeuvre Marcus Semien également pour la première fois dans l’uniforme des Jays.

Publicité

Lorsque le gérant de l’équipe Charlie Montoyo a reçu la question où est-ce que George Springer frappera dans l’alignement des Jays, il a répondu qu’il verrait son voltigeur dans le top-3.

Il a continué en vantant la polyvalence de l’homme de 31 ans.

Une chose que j’aime de lui c’est qu’il peut jouer partout. Il veut juste jouer et aider l’équipe.

Charlie Montoyo

Même si Cavan Biggio a fait un travail colossal l’an dernier comme premier frappeur, le nouveau venu des Jays a fait du beau travail lui aussi à Houston. D’ailleurs, lors des séries éliminatoires de 2017, où il a été nommé le joueur le plus utile de la Série mondiale, Springer a été le leadoff hitter pour les Astros. Il l’est depuis quelques années.

Donc la question est : est-ce que Montoyo fera confiance à son jeune joueur ou mutera le gars d’expérience comme premier frappeur? Clairement, c’est un (très) beau problème pour l’organisation.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 123