Espoir sous-estimé : Simeon Woods Richardson sera à surveiller en 2021

À la veille du camp d’entraînement des Blue Jays l’an dernier, les amateurs avaient très hâte de voir à l’œuvre le jeune Alejandro Kirk. Le receveur était un des joueurs que les partisans avaient hâte de voir à l’œuvre.

Cette saison, même si la banque d’espoirs est très bien garnie, quelques joueurs se démarqueront. On peut peut-être penser à Austin Martin ou Jordan Groshans, mais selon Scott Mitchell de TSN, c’est Simeon Woods-Richardson qui sera le « Alejandro Kirk » de 2021.

Publicité

Acquis dans la transaction envoyant Marcus Stroman chez les Mets de New York, Woods Richardson est un bel espoir pour les Blue Jays, mais un peu sous-estimé. Disons que lorsqu’on parle des meilleurs espoirs de l’équipe, son nom n’est pas nécessairement le premier qui nous vient en tête. Depuis si longtemps que l’équipe se cherche de bons joueurs au monticule, voilà que l’équipe compte sur la présence de plusieurs très bons espoirs à la position de lanceur.

Même si ses chances de débuter la saison à Toronto sont minces en raison de son âge (19 ans), on peut penser qu’il rejoindra l’équipe au cours de la saison s’il se démarque à Buffalo ou au New Hampshire.

Publicité

Toujours selon Mitchell, Alek Manoah pourrait être de la conversation, lui qui pourrait également rejoindre les Jays en cours de saison. Même chose pour Otto Lopez et Joey Murray.

En six départs avec les Blue Jays de Dunedin dans le A fort en 2019, le jeune de 19 ans a maintenu une moyenne de points mérités de 2,54 et une fiche de trois victoires et de deux défaites. En raison de la pandémie de COVID-19, il n’a pas lancé en 2020.

Comme Julian Merryweather l’an dernier ou bien Anthony Kay, Simeon Woods Richardson sera-t-il en mesure d’impressionner les partisans des Blue Jays en 2021 et peut-être même prouver que c’est lui qu’on aurait dû garder à l’œil dès le départ?

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 131